Activiste au sein du Kolektif Lenerzi Renouvlab, Yan Hookoomsing a fait des énergies renouvelables propres son cheval de bataille. Très actif sur le terrain contre le projet de centrale à charbon à Pointe aux Caves ainsi que contre l’utilisation du charbon en général dans la production d’électricité, il propose un projet de production de courant propre à travers la formation d’une coopérative ouverte au public.
“L’électricité créée à partir du charbon coûtera 40% plus que celle créée par les alternatives renouvelables sur les dix prochaines années, comme l’a démontré la National Energy Commission”, confie Yan Hookoomsing. Se basant sur cette projection, l’activiste ne voit pas pourquoi les autorités locales se penchent vers le charbon, énergie très polluante. “La logique voudrait que Maurice se tourne vers les énergies renouvelables. Il n’y a pas photo. Il n’y a pas lieu de faire un projet comme CT Power ni de renouveler les contrats des producteurs qui utilisent le charbon pour produire de l’électricité.”
Sur le terrain pour défendre l’environnement et prôner les énergies propres à Maurice, Yan Hookoomsing et Kolektif Lenerzi Renouvlab ont deux principales actualités ces temps-ci. La première se traduit sous forme d’un projet de production d’électricité à partir de matières premières renouvelables, en permettant au public d’y participer. Ce sera une coopérative incluant plusieurs projets de production de courant à travers l’île, à commencer par l’énergie photovoltaïque. “Nous invitons les Mauriciens à nous rejoindre et à être partie prenante de ce projet, qui démarrera l’année prochaine. L’inscription est à Rs 100 et l’achat d’une action coûte Rs 1,000. Les personnes intéressées pourront avoir des dividendes chaque année, provenant des profits liés à la vente d’électricité.”