Pour sa première session hier après-midi, après la prestation de serment des deux assesseurs de Denis Vellien, président de l’Equal Opportunity Tribunal (EOT), cette instance a émis un ordre d’injonction intérimaire contre l’établissement hôtelier La Plantation.
En effet, Mohini Bali et Kader Abdool Lotun venaient de prêter serment devant le Président de la République, lorsque le tribunal s’est réuni pour prendre une motion logée ex parte par Omi Ajodha, fournisseur de services de sports nautiques dans l’enceinte de l’hôtel susmentionné.
Dans sa plainte, déposée devant l’Equal Opportunity Commission, qui l’a référée au tribunal, le plaignant reproche à la direction de l’hôtel d’avoir mis un terme à son contrat en raison de son appartenance ethnique. Il est à noter que le mois dernier, le président de la commission, Brian Glover, a invité le président du tribunal à émettre un ordre intérimaire d’urgence dans cette affaire, car la direction de l’hôtel avait donné jusqu’au 31 août pour évacuer le local qu’il occupait. Ce qui a été fait.
L’ordre stipule que l’établissement est interdit « from executing or otherwise give effect to the decision to terminate the contract » le liant à M. Ajodha. Il restera en vigueur jusqu’au 9 septembre, jour auquel le défendeur devra donner les raisons, s’il en a, pourquoi cet ordre intérimaire ne devrait pas devenir interlocutoire.
Me Nanda Kistnen représente les intérêts du plaignant, alors que l’EOC était présente à travers le commissaire Brian Glover.