Convoqué une deuxième fois par l’Equal Opportunities Commission, le directeur d’Alentaris a affirmé avoir remis les questions de l’interview à Dev Phokeer, selon la procédure établie
Thierry Goder, directeur de l’agence de recrutement Alentaris, a été entendu une nouvelle fois par l’EOC hier. Cette convocation fait suite à l’audition de Judgish Dev Phokeer, président du board de l’IBA au moment du recrutement de Youshreen Choomka comme directrice. Cette dernière occupait déjà les fonctions de Chairperson de l’IBA avant de démissionner pour postuler comme candidate au poste de directeur. Deux candidats à cet exercice ont porté plainte contre le recrutement de Youshreen Choomka à l’EOC.
Dans une première convocation à l’EOC la semaine dernière, Thierry Goder avait indiqué avoir remis les questions du deuxième entretien de recrutement à Dev Phokeer 24 heures à l’avance. Entendu à son tour cette semaine, le Permanent Secretary a, lui, maintenu que c’est l’agence qui lui a remis les questions volontairement. Mais hier matin, Thierry Goder est venu confirmer sa version des faits, arguant que les questions ont été remises à celui qui assumait la présidence de l’IBA à l’époque, selon les procédures établies quand son agence a été engagée pour cet exercice.
C’est selon ces mêmes procédures que Dev Phokeer était dans le panel lors du deuxième entretien. Or, le principal concerné a, lui, dit avoir été invité par Alentaris pour faire partie du panel. Lors de sa première audition, Thierry Goder avait déclaré que dans un esprit d’équité, Dev Phokeer n’aurait pas dû être présent sur le panel lors du deuxième entretien.
Il reviendra maintenant à l’EOC d’essayer de voir plus clair entre ces versions divergentes. Youshreen Choomka a elle aussi été entendue par la commission lundi dernier. Elle a avancé qu’elle n’était pas au courant que le recrutement concernait l’IBA lorsqu’elle a envoyé sa candidature. Toutefois, elle avoue qu’elle avait des doutes.