Les Éditions de l’Océan Indien ont procédé au lancement de leur campagne de lecture annuelle Anou Lire au Bookstore à Belle-Rose hier. Cette démarche vise à offrir plus d’opportunités au grand public de s’adonner à la lecture. Durant cette campagne qui sera étendue un peu partout dans l’île, la chaîne de librairies vendra aussi des livres à des prix promotionnels. Le lancement a eu lieu en présence du ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah et du ministre des affaires étrangères Arvin Boolell.
Amener les livres dans chaque famille, c’est l’idée phare de la campagne annuelle Anou Lire des Éditions de l’Océan Indien (EOI), qui estiment que la lecture pour le plaisir n’est pas suffisamment promue et développée à Maurice. Cette action cible particulièrement les plus jeunes, car, indique-t-on, après 16 ans, ils ne prennent plus plaisir à lire, leur objectif primordial étant d’apprendre en vue de réussir leurs examens.
Bien que toutes les écoles de l’île soient dotées de bibliothèques, les EOI, une des chaînes de librairies les plus sollicitées de l’île, déplorent le manque d’engouement des élèves pour la lecture et les livres. « La plupart des jeunes achètent des livres qu’ils utilisent à l’école », explique un libraire au Bookstore.
La campagne met en lumière la relation qui existe entre le goût du livre et la réussite scolaire et sensibilise les parents à l’importance de mettre les enfants en contact avec les livres dès le jeune âge. Ainsi, cette action en faveur de la lecture va aussi cibler les écoles, les collèges, les bibliothèques, les librairies qui sont des lieux où la lecture doit être promue. Dans le cadre de Anou Lire, le public pourra profiter des rabais sur une grande variété de livres. Comme tous les ans, cette campagne s’étendra sur plusieurs semaines et dans plusieurs endroits de l’île.
Présent au lancement de Anou Lire, le ministre de l’Éducation tertiaire, Rajesh Jeetah, a souligné l’importance de la lecture dans la réussite scolaire. Plus les enfants prennent l’habitude de lire, dit-il, meilleures sont leurs chances d’avoir de bons résultats scolaires. « Le plaisir du livre et de la lecture se développe dès le plus jeune âge. Promotion of reading aims at forming the habit of reading through which an individual updates his conceptual and informational horizons to increase his competence and enlarge his comprehension of the ever changing world around him », a-t-il soutenu. Le ministre a aussi fait ressortir qu’outre le fait de développer des compétences langagières, la lecture favorise la créativité. Les albums illustrés, a souligné Rajesh Jeetah, incitent à la découverte et à la description des images et à l’invention d’histoires.
Le ministre a aussi cité une étude démontrant que ceux qui ont les meilleurs résultats à l’école sont ceux qui ont été initiés au plaisir du livre et à la lecture dès les premières années de la vie — donc longtemps avant l’âge de la scolarisation et l’apprentissage de la lecture. « Take the time to read with your pre-school child will help to lay the foundations for success. Your child will start to recognize words, ask questions and develop an interest as well as an eye for reading. Children born in families where parents value books and habitually read, automatically acquire a taste for reading », affirme le ministre.