Les vététistes ont rendez-vous pour la deuxième manche de l’Epic Series, qui comprendra trois parties. La première, qui a vu la victoire de Yannick Lincoln il y a deux semaines, s’est tenue à Albion. La deuxième manche se tiendra le 16 février au Domaine de Chazal, dans le sud. Les organisateurs ont apporté des précisions quant à cet événement, hier, lors d’une rencontre tenue à Phoenix.
Sébastien Hacques, représentant d’Epic Sports, et Coralie Borreil, pour le Domaine de Chazal, sont intervenus pour parler de l’association entre les deux entités. Ainsi, le Domaine de Chazal est venu de l’avant avec un projet pour assurer sa promotion, idée qui a tout de suite séduit les organisateurs de l’Epic Series.
« Ils sont venus de l’avant avec une proposition intéressante. Comme nous sommes constamment à la recherche de nouveaux parcours, l’idée a tout de suite accroché », avance Sébastien Hacques. Un partenariat qui le réjouit, d’autant que le Domaine de Chazal est assez accessible. « C’est situé à Chamouny, mais facile d’accès. »
Des propos confirmés par Coralie Borreil durant son intervention, donnant encore plus de détails sur le lieu. « C’est au pied de Bassin Blanc, qui se situe sur la propriété de St-Félix. Nous avons voulu développer l’aspect écotouristique, avec des activités telles que le river trekking et la tyrolienne. »
Revenant à la course, Sébastien Hacques a précisé que les inscriptions seront ouvertes le jour de l’épreuve. « Les frais d’inscription sont de Rs 200 pour les licenciés et Rs 300 pour les non-licenciés. » Vantant les mérites du parcours, Sébastien Hacques dira que les coureurs seront servis ôté paysage. « Il y a une vue sur Alexandra Falls. Les coureurs pourront admirer la cascade à partir du bas. »
Les vététistes chevronnés auront à parcourir une boucle de 20 km pour la course de l’élite. Ensuite, les minimes (13-14 ans) auront deux tours d’un circuit de 5 km, les cadets et les dames auront 15 km au menu, alors que les juniors devront parcourir 20 km également, sur le même tracé que les seniors et les vétérans.
Sébastien Hacques a aussi parlé du calendrier d’activités de l’Epic Series, qui comprendra encore une date. « La prochaine course se tiendra en août. Ce sera la dernière manche », explique-t-il. Une petite surprise au menu : le Raid Epic, prévu le 1er mai. « Ce sera une course calquée sur le Rando Raid, avec une grosse difficulté. Mais c’est tout ce qu’on peut dire pour le moment », conclut Sébastien Hacques.