Trois jeunes femmes sont décédées après avoir contracté la rougeole il y a environ un mois. La nouvelle a été confirmée hier par le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, alors qu’il participait à un don de fauteuils roulants pour des handicapés à Cité Martial.

Le ministre avise le public, et plus particulièrement les personnes âgées de 15 à 45 ans, à prendre toutes les précautions et à se faire vacciner contre cette maladie. « Nous avons enregistré trois décès en raison de la rougeole, mais ce n’est pas récent. Il s’agit de jeunes femmes âgées de 28 à 30 ans et qui n’ont jamais reçu de vaccin ROR (rougeoleoreillons- rubéole, Ndlr) depuis leur enfance. Ces trois personnes ont ensuite eu des complications de santé, notamment une encéphalite (inflammation du cerveau, Ndlr), qui ont provoqué leur décès », explique-t-il.

Anwar Husnoo réitère ainsi son appel à la prudence, invitant les parents à faire vacciner leurs enfants contre la rougeole ainsi que les adultes âgés de 15 à 45 ans car, ditil, « personne n’est à l’abri ». Il rappelle : « Le vaccin est disponible gratuitement dans les centres de santé. Profitezen pour vous protéger ! » Et d’ajouter qu’une vingtaine de cas de rougeole est confirmée chaque semaine. Selon les derniers chiffres, plus de 500 cas ont été enregistrés à Maurice à ce jour. « Au début, les enfants étaient les plus touchés. Mais aujourd’hui, la tendance démontre que ce sont les adultes qui sont les plus atteints », dit-il. En ce qui concerne le virus A H1N1, A H2N3 et B, le ministre confirme la présence de quelques cas. Toutefois, précise-t-il, « la situation est sous contrôle ». Il demande dès lors aux Mauriciens de ne pas hésiter à aller se faire vacciner contre la grippe.