Un candidat qui devait passer une épreuve pour obtenir son permis camion se retrouve dans de sales draps depuis vendredi. Il a été placé en état d’arrestation après avoir tenté de soudoyer un officier affecté à la Traffic Branch avec la somme de Rs 7 000 pour « fer enn lizaz » en vue de cet examen aux Casernes centrales.
Cette enquête a été placée sous la responsabilité du Central CID en vue de faire la lumière sur cette affaire de “bribe” à un officier de police dans l’exercice de ses fonctions. Les recoupements du Mauricien auprès des sources approchées aux Casernes centrales indiquent que vendredi après-midi un policier de la Traffic Branch était assigné à une épreuve de conduite de camion. Après avoir intimé au candidat de venir passer l’épreuve, les deux ont pris place à bord du camion. Les procédures de l’examen énoncées, l’officier de police fixait l’enregistreur vidéo portable quand le candidat lui a lancé une phrase des plus troublantes : « Misye, mo lanniverser zordi. Fer enn lizaz ar mwa ! »
À ce moment précis, l’officier de police a demandé au candidat quel genre de « lizaz » il réclamait alors que l’enregistreur avait déjà été activé. « Fer mwa passe, ou pa pou perdi ou », a rétorqué l’individu. L’agent de la Traffic Branch lui a alors demandé d’être plus précis dans ses propos. « Ou kone ou », a-t-il répondu en faisant comprendre qu’il était prêt à lui donner une somme de Rs 7 000 pour obtenir son permis camion, le candidat ayant déjà fait démarrer le camion pour l’épreuve. Le policier lui a alors demandé de couper le moteur, déclarant que l’épreuve était annulée au vu de ces circonstances. « Misye, ou pe b… mwa dan lakle », a déclaré le candidat, qui a été sommé de suivre le policier jusqu’à la Traffic Branch.
Après avoir informé son supérieur de la tentative de “bribe”, l’officier de police a reçu des instructions pour rapporter l’affaire avec une déposition consignée en bonne et due forme sous le délit de « bribery of a public official ». Le candidat incriminé a ensuite été embarqué au Central CID pour les premières étapes de l’enquête.