Après une saison 2012 où elle avait abandonné le titre d’écurie championne, l’établissement Rousset a vite reconquis le pouvoir au Champ de Mars. Une couronne 2013 sertie de plusieurs « équidors » pour la bande à Gilbert Rousset. Sa dauphine Merven a également dansé sous les étoiles au Long Beach Hotel hier, savourant principalement le sacre de sa nouvelle star et cheval de l’année Liquid Motion.
Du Champion Stable/Champion Trainer (Gilbert Rousset) au Up and Comer Award (Ghost Dog), en passant par le Best Stayer (Intercontinental), Best Strike Rate (Gilbert Rousset) et autre Head Groom Awards (Soodesh Seesurrun), l’emprise de l’écurie championne a été conséquente au cours de cette saison régulière 2013, mouvementée à plus d’un niveau et dont le titre s’est dessiné au sprint final.
« Nous nous réjouissons de ce nouveau titre. C’est un succès collectif. La saison a été très dure, » rappelle Gilbert Rousset, entouré hier soir de ses nombreux membres, tous reconnaissants du talent de leur maestro qu’ils ont ouvertement affiché. Appelé à donner sa meilleure chance dans ce week-end international qui se profile, l’entraîneur dira simplement, mais avec conviction : « Ghost Dog ! »
L’établissement Merven, dauphin à l’arraché, a également trusté avec les palmes en jeu cette saison, dont la plus importante reste le titre de cheval de l’année décroché par le Best 4-Year Old, Liquid Motion. « C’est notre plus grosse satisfaction. Pour un coursier qui a débuté avec un Rating de 55 et qui termine la saison comme Horse of the Year, il fallait le faire ! » avoue fièrement Patrick Merven.
Fier, Budheswar Gujadhur l’aura lui aussi été, flanqué de sa fille et de sa petite-fille à l’heure des attributions des équidors hier soir. Revenu dans le circuit dans la seconde tranche de la saison 2012, il a été chercher avec beaucoup de hargne ce titre d’entraîneur champion 2013 avec 55 victoires. Une réussite qui porte aussi la griffe de Robbie Burke, lequel s’est séparé du groupe Foo Kune à six semaines de la fin des hostilités, mais qui a assis sa supériorité en terminant sa saison par des retrouvailles victorieuses chez Gujadhur, ponctuées par une troisième Cravache d’Or en quatre années au Champ de Mars
Autre récompense qui a marqué cette soirée, le Long Service Award attribué à Serge Henry, devenu en cours de ce présent exercice l’entraîneur au nouveau record de victoires sur notre turf (662 gagnants). Il a effacé des tablettes le nom de son frère Philippe, longtemps accroché à cette rarissime performance (655 victoires). « C’est mémorable. Je dédie cet award à ma famille et à mon écurie », souligne celui qui est affectueusement connu comme « Kiki », et qui hier soir a eu une haie d’honneur bien méritée. Un moment empreint d’émotion.