Le CSIA Concours Inter-Île d’Équitation, qui s’est tenu le 7  avril dernier, a vu la consécration de Tessa de Maroussem et Charlotte Bouet dans la compétition de Dressage en individuel. Ces deux cavalières ont ainsi assuré le spectacle, ne faisant qu’un avec leur monture. Il est à noter que le dressage est un art car la recherche esthétique du mouvement y prend une place prépondérante, et des principes tels que la légèreté, la décontraction, l’impulsion et l’amour sont indispensables à l’atteinte de «la belle équitation», afin de l’élever au niveau de l’art. C’est la représentation stylisée des mouvements gracieux du cheval. Le dressage qui constitue l’activité par laquelle l’être humain enseigne au jeune cheval les comportements qu’il souhaite lui demander (avancer, s’arrêter, tourner…) et les signaux par lesquels il les demande (voix, appel de langue, mouvements du corps, des mains, des jambes…) s’appellent le débourrage.
Julie Cautres Dupavillon s’est également distinguée lors du Concours de Sauts d’obstacles où elle est montée sur la plus haute marche du podium dans la Catégorie 1m. Elle s’est notamment vu attribuer le titre de ‘Best Rider’ du concours. Naim Currimjee a, pour sa part, pris la deuxième place dans la catégorie 60 cm, tout comme Kelly Lamusse, qui est montée sur la troisième marche du podium en 80 cm. Dans la compétition par équipes, Maurice a pris la deuxième place derrière la Réunion tandis que Madagascar a terminé troisième. Omar Ravate, chef d’équipe, a salué la bonne prestation de l’équipe mauricienne sur le plan des résultats mais aussi sur le plan du comportement et de l’esprit sportif de toute l’équipe. Clotilde Jauffret, la présidente de la Mauritian Equestrian Sports Federation (MESF) a tenu à faire ressortir que c’est une équipe jeune qui s’est rendue en terre réunionnaise. « Ce sont des jeunes cavaliers très talentueux et qui ont montré qu’ils étaient très performants. Ce sont des valeurs sûres qui seront amenés à progresser davantage. Je suis très satisfaite », a déclaré la présidente de la MESF. Il est à noter que cette compétition est organisé par le Club Hippique de Bourbon sous l’égide du Comité Régional d’Équitation de la Réunion.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Rand Easter Show, en Afrique du Sud: Une belle médaille de bronze par équipes
Les cavaliers mauriciens étaient exacts au rendez-vous à Johannesbourg en Afrique du Sud lors du Rand Easter Show le week-end dernier. En effet, Maurice a obtenu la médaille de bronze dans la compétition par équipes grâce à Florence Espitalier-Noël, Marie Leclezio, Louis Regnard et Nicolas Desvaux.
L’équitation continue de progresser et cela s’est confirmé en Afrique du Sud où les cavaliers mauriciens ont fait parler leur savoir-faire dans la compétition par équipes en montant sur la troisième marche du podium derrière l’Afrique du Sud. Le Swaziland a pris la quatrième place devant le Congo, la Namibie et le Botswana. Il est à noter que les Mauriciens et les Congolais montaient des chevaux prêtés, ce qui a rendu les choses un peu plus dures pour ces derniers. La chef d’équipe de Maurice, Sèverine Hirtz, est satisfaite de la performance de ses cavaliers et a salué le très bon accueil des Sud-Africains tout au long de la semaine écoulée dans le cadre exceptionnel de ce grand évènement équestre sud-africain. La présidente de la Mauritian Equestrian Sports Federation (MESF), Clotilde Jauffret, a par ailleurs tenu à féliciter les cavaliers mauriciens qui ont été à la hauteur des évènements. « Ils ont participé au plus gros concours ayant lieu en Afrique du Sud. Ils ont bien géré la pression car le niveau était vraiment très élevé », a fait ressortir Clotilde Jauffret.