L’entraîneur mauricien Jean-Pierre Lamy, établi en France depuis 2003, fait parler de lui dans l’Hexagone. Avec les pensionnaires du Club des Amys, le Mauricien a réalisé une belle performance en glanant deux médailles par l’entremise de Yohann Ferré et Sophia Nahra.
Les championnats de France poneys, aussi connus sous le nom de Generali Open de France, ont donc servi les desseins du Club des Amys. Une médaille d’or, acquise par Yohann Ferré, et une autre d’argent, par l’entremise de Sophia Nahra.
Jouer une médaille d’or n’était pas chose facile à ce niveau. Mais l’entraîneur a su motiver ses troupes pour aller chercher le plus précieux des métaux. « Arrivé au stade des championnats de France, tous les cavaliers sont compétents », commente Jean-Pierre Lamy dans les colonnes du Républicain, paru le 26 juillet dernier.
Alors, comment a-t-il fait pour arriver à ce résultat ? « C’est le mental qui fait la différence », explique-t-il. Avant une compétition d’une telle envergure, il fait tout pour que les cavaliers oublient l’enjeu. « Nous vivons dans une bulle resserrée où je fais en sorte que l’extérieur ne nous atteigne pas. »
Mais il y a aussi d’autres aspects qu’il cultive auprès de ses jeunes. Élu meilleur coach de club en France en 2011, au prorata des cavaliers engagés et des médailles récoltés, il se dit assez dur envers ses protégés. Il ne leur demande pas de courir après des podiums. « L’essentiel est qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. Après, si les médailles suivent, c’est que du bonus. »
Sa carrière prend donc un nouvel envol avec ses distinctions. Et à ceux qui pensaient que la chance avait joué un grand rôle au cours des championnats de France poneys, le Club des Amys a répondu en terminant premier de son département (Vert-Le-Grand) lors des championnats de France des clubs, avec deux titres qui sont allés à Sylvie Govaerts et Margot Mephon en Club 2 seniors et Club 2 juniors respectivement.
Puis, Camille Lacan s’est offert la médaille d’argent en Club 2 cadets. La dernière médaille est venue de Sophie Roynard, qui a pris la troisième place en Jeunes Cavaliers.