La secrétaire de la Fédération mauricienne des sports équestres (FMSE), Kim Gueho, se rendra demain à Istanbul pour participer dès lundi prochain à l’Assemblée générale de la Fédération équestre internationale (FEI).
Outre l’AG de la FEI à l’agenda, Kim Gueho aura plusieurs rendez-vous, dont le plus important sera sans doute l’AG de la Zone IX de la FEI, qui est la région africaine. « J’espère être élue au board de la Zone IX », confie la secrétaire de la FMSE, qui briguera les suffrages pour la présidence. « J’ai le soutien de la FMSE pour cela. » Elle sera d’ailleurs la seule représentante de la fédération locale à ce rendez-vous annuel de la FEI.
Pendant son séjour dans la ville turque, elle ira aussi à la rencontre des membres de la FEI pendant l’AG. Comme tous les ans, l’AG vote pour les nouveaux règlements qui seront appliqués à la discipline. « En dehors de tout ça, nous y discutons de policy, de stratégies et de procédures. L’AG finalise les derniers détails des règlements. »
L’AG de la FEI est précédée de réunions zonales, qui commencent dès lundi. « Cela fait quatre jours de rencontres. » Cette année, l’Europe, l’Afrique et l’Asie organiseront les élections pour désigner ceux qui les représenteront au bureau de la FEI. « Ce sont généralement les présidents de zone qui vont siéger au bureau de la FEI », précise Kim Gueho.
Pour la petite histoire, le bureau de la FEI est composé de 18 membres. Le quota est réparti comme suit : un représentant de chaque zone, soit neuf, un représentant de chaque discipline, soit huit, et un athlète. Ce bureau se réunit deux fois par an à Lausanne et dans une autre ville désignée par la FEI pour accueillir l’AG.
Pendant la semaine en Turquie, les délégués visionneront également des présentations sur les JO de Rio en 2016 et sur les prochains World Equestrian Games en France dans deux ans. « Ce genre de rendez-vous a justement pour but de voir l’avancée de tel ou tel projet », explique encore la secrétaire de la FMSE. Cette AG est l’occasion de nouer des liens entre les pays.
Pour rappel, Kim Gueho a été nommée membre de la Development Task Force de la FEI, présidée par la Princesse Haya de Jordanie. Cette commission spéciale a pour but d’identifier des moyens afin d’aider au développement des sports équestres à travers le monde.