La cavalière Sabine Merle a offert une belle leçon de réalisme, samedi dernier, au Centre équestre La Louisa, dans le cadre des championnats nationaux de saut d’obstacles. Elle a devancé Philippe Burckel, grand favori, qui n’a commis qu’une faute, pour s’approprier le titre.
Dans la lutte qui l’a opposée à Gérard Crepet et Philippe Burckel en catégorie A, Sabine Merle n’a jamais abdiqué. Si Crepet, sur Altair, se laissait distancer dès les premiers galops, Merle et Burckel ne se laissaient pas faire.
A l’issue du premier tour, les deux candidats à la victoire finale se retrouvaient avec quatre points chacun. Deuxième tour : là encore, égalité. Un sans-faute, et le jury les désignait pour le barrage.
Dans ce genre d’exercice périlleux, la moindre erreur peut être fatale. Philippe Burckel l’a compris. Parti en premier et n’ayant rien à perdre, il a commis une seule erreur : il a fait une barre, ce qui lui coûte quatre points.
Derrière, Sabine Merle n’a eu qu’à assurer. En prenant son temps, elle termine le parcours, avec son cheval Nino, en 45” 62, contre 44” 47 pour Philippe Burckel. Mais en réussissant le sans-faute au barrage, elle s’offre le titre de championne de Maurice.
En catégorie B, la lutte à trois à laquelle se sont livrés Gilles Girouard, Marie Leclezio et Nathalie Rolando a servi les desseins du premier nommé. En effet, après le premier tour, les trois cavaliers se retrouvaient en tête, avec un sans-faute.
Au deuxième passage, les choses se précisaient, avec Gilles Girouard et Splendid Man, maîtres de la piste. Marie Leclezio et Nathalie Rolando, par contre, commettaient une erreur, et écopaient de quatre points de pénalité. Comme le barrage n’existe pas pour départager les deuxième et troisième places, le jury leur déclara ex-aequo.
Le scénario de la lutte qui a duré s’est également reproduit en catégorie C, entre Miguel Rey, Gabrielle Dalais et Jérôme Ferrat. Ces trois se sont battus lors du premier round, avec un sans-faute. Au deuxième tour, Jérôme Ferrat prend quatre points de pénalité, laissant Miguel Rey sur Mystic Pageant et Gabrielle Dalais, qui pilotait Around The World, se disputer les lauriers.
Sans doute la pression était-elle trop grande, ou l’envie de bien faire trop forte. Mais toujours est-il que Gabrielle Dalais se retrouvait avec 12 points de pénalité à l’issue du barrage. Quant à Miguel Rey, c’est avec 0 points de pénalité qu’il a terminé ses trois passages.
Le championnat de la catégorie junior a également été disputé. Saskia Bax (Blazing Fire), Amaury Chasteau (White Face) et Jade Lagesse (Sargeant) ont réalisé les deux premiers tours sans faute.
Au barrage encore, les trois cavaliers se montrent très combatifs. Personne ne rate son passage. On doit donc les départager au temps. A l’arrivée, c’est Saskia Bax qui a réalisé le meilleur chrono, avec 31” 29, devant Amaury Chasteau, deuxième en 31” 56 et Jade Lagesse, troisième en 32” 46.
Chez les cadets, le même scénario s’est reproduit, avec quatre cavaliers qui ont présenté une feuille vierge à l’issue des deux premiers tours. Damien Chasteau (Bab’s), Georgina Visser (Maybe), Nicole Swaney (Milkshake) et Maline Poonit (Winter Blue) ont complété les deux premiers tours avec succès.
Mais lors du barrage, Maline Poonit manquait deux barres, laissant la voie libre aux autres, qui seraient départagés au temps. Ainsi, Damien Chasteau et Bab’s se sont montrés les plus rapides, avec 31” 98, soit près d’une seconde de mieux que Georgina Visser et Maybe, deuxièmes en 32” 72.