Le cavalier mauricien Philippe Burckel, engagé dans les finales du World Jumping Challenge, qui se sont tenues pour la deuxième année consécutive à Caracas au Venezuela, a pris la troisième place de la finale dimanche.
Avec sa jument, Benala, prêtée par l’organisation, le Mauricien a pendant quelque temps été à la deuxième place du concours. Mais à l’arrivée, ce qui devait être une médaille d’argent s’est transformée en bronze. « Peu importe, nous sommes très fiers de la performance de Philippe », souligne Kim Gueho, présidente de la Fédération mauricienne des sports équestres (FMSE).
Le cavalier n’est pas à son premier essai dans cette compétition. Il s’est qualifié en 2011 pour les WJC 2012, qui se sont également tenus à Caracas. Mais 2013 semble l’année qui lui a porté chance. « Cette fois, il est parti avec un coach, parce qu’il y a de petites technicités, de petites astuces à faire. Et avec un entraîneur, c’est beaucoup plus facile », note Kim Gueho.
D’autant que l’année dernière, Philippe Burckel avait pris une belle et prometteuse 11e place, éliminé seulement à l’issue des demi-finales de la compétition. Cette année, il a eu affaire à 421 autres participants venant de 41 pays. « Cette fois, il est arrivé à Caracas avec plus d’expérience. Il voulait se racheter et il l’a très bien fait », poursuit Kim Gueho, qui remercie également le ministère de la Jeunesse et des Sports, qui a financé le voyage de Philippe Burckel et de son coach, Flavien Gabriel.
Par ailleurs, il semblerait que les cavaliers se soient plutôt bien comportés ce week-end. Le voltigeur Lambert Leclézio, invité au CHIO CV3*, l’une des plus prestigieuses compétitions de voltige en Allemagne, a réussi lui aussi une performance honorable. Le voltigeur, le plus jeune compétiteur en lice, s’est classé 12e à l’issue de la compétition. Notons qu’il y avait 17 participants venant de 10 pays. Une autre bonne nouvelle qui ne peut que réjouir la FMSE.
« Quand on voit que six des 17 voltigeurs qui étaient en compétition sont classés dans le top 8 mondial, on ne peut qu’être satisfait », écrit Kim Gueho dans un communiqué de la FMSE. La présidente de la FMSE a tenu à saluer la performance de Lambert Leclézio, qui s’est aligné dans un concours seniors. « Tout ceci est la preuve de la détermination du voltigeur qui, espérons-le, sera appelé à progresser davantage au cours des années à venir. »