P.SABABADY

Es-tu réellement libre ? N’es-tu pas esclave de ton origine, de ton ascendance, si noble soit-elle ? de ton nom ? de la couleur de ta peau ?, de ton intelligence ? De ta connaissance ? de ta beauté physique ? de la société à laquelle tu appartiens ? De ton orgueil ? de la folie de grandeur ? de ton hypocrisie ? De tes doutes, de tes complexes de supériorité ?

L’homme s’habille de préjugés, de ses acquisitions, de ses richesses, parfois mal acquises, se revêt d’une fausse humilité, se montre généreux, pour les yeux du monde, contribue à tous les fonds pour aider les autres. N’es-tu pas esclave des regards des autres, des opinions des autres, du qu’en-dira-t-on ?

Es-tu esclave de ta vengeance, de la violence, de la souffrance qu’on t’a fait endurer ? Es-tu détaché de ces liens invisibles qui te collent à cette terre gluante sans espoir ? Où tu vois l’horizon envahi par des nuages noirs. Es-tu esclave de la superstition, de la drogue, de la sorcellerie, de la pauvreté, du désespoir ?

T’es-tu enfermé dans ton immobilisme ? Dans le fatalisme ? Ne sois pas esclave de tes pensées négatives, paralysantes, suffocantes. Libère-toi des chaînes que tu as forgées toi-même autour de toi. Ces liens que tu as attachés à des pieux enfoncés dans le désespoir et le découragement…

Tout le monde n’est pas né avec une cuiller en argent à la bouche. Ne sois pas esclave de toi-même. Alimente ta petite lampe de l’huile de la persévérance, de l’effort, de la bonne volonté, du courage. Ta vie deviendra un phare. Les nuages noirs disparaîtront. Vouloir sortir de l’esclavage est un acte de foi, la foi de faire de tes rêves une réalité.

Ne construis pas des murs d’impossibilité autour de toi. Le poussin doit briser sa coque pour en sortir. Brise cette carapace autour de toi. Personne ne peut faire cela pour toi. Respire l’oxygène de la liberté. Tu auras une nouvelle vision de la vie. Un nouveau soleil va naître sur ton horizon.

Sois le sculpteur de ta personnalité ! Tu peux écrire ton nom sur une page de l’histoire, si tu le veux. Fais naître l’inventeur qui est en toi.