Satya Gunput est passé tout près de la consécration au cours de la 17e édition des championnats d’Afrique d’escrime qui se sont déroulés en Égypte vendredi dernier. Unique escrimeur mauricien en action, il s’est incliné en finale de la compétition d’épée face à sa bête noire, à savoir l’Égyptien Ayman Fayez, sur le score serré de 13-15. Bien que concédant une neuvième défaite en autant de sorties face à cet adversaire, Satya Gunput, 126e mondial avant cette compétition, devrait gagner un nombre intéressant de rangs au classement.
Après avoir participé à la World Cup en Allemagne et en France, et au Grand Prix de Budapest cette année, l’escrimeur mauricien abordait cette échéance continentale avec un maximum de confiance. C’est ainsi que celui qui avait agi comme capitaine de l’équipe d’Oxford en Angleterre lors de ses études universitaires remportait dans un premier temps cinq de ses six matches de poule pour se retrouver à la deuxième place dans le Top 16. Satya Gunput s’imposait ensuite face à un Libyen avant de disposer de justesse du Sénégalais Bowram Kéba Sagnan (15-14) en quarts de finale. Un autre Sénégalais, à savoir Alexandre Bouzaid, se dressait sur sa route en demi-finales et il faisait la différence cette fois sur le score de 15-10.
En finale face à Ayman Fayez, qui avait de son côté sorti son compatriote Ahmed El Saghir (15-10), Gunput semblait en position de force en menant les débats. Toutefois, il devait se faire surprendre au cours des dernières vingt secondes. Ce qui permettait à Fayez de maintenir sa suprématie. Reste que Gunput, qui était passé près de la qualification pour les Jeux OIympiques de Londres en 2012, soutient désormais la comparaison avec les meilleurs Africains, lui qui s’était retrouvé à la 13e place l’année dernière en Algérie et à la 7e place en 2012 au Maroc.
Il est à noter qu’au niveau de la compétition par équipes masculines, l’Égypte a terminé à la première place devant le Maroc et le Sénégal. En féminin, la palme est revenue à l’Ivoirienne Ghabi Gwladys Sakoa et le titre par équipes à la Tunisie.