Satya Gunput est un nom à retenir pour l’avenir. Ce jeune homme de 20 ans d’origine mauricienne établi en Angleterre est étudiant en histoire à l’université d’Oxford. Sa particularité c’est qu’il est capitaine de l’équipe d’escrime de son université et est classé au 65e rang mondial. Parmi ses faits d’armes cette année, une 7e place lors des derniers Championnats d’Afrique et une 3e place lors du tournoi qualificatif pour les JO en avril dernier au Maroc.
Ce jeune escrimeur a donc rencontré le ministre de la jeunesse et des sports, Devanand Rittoo mardi dernier pour discuter de ces performances et remercier le ministre pour son soutien lors de ces derniers mois. Le ministre de son côté n’a pas manqué de féliciter le jeune homme et n’a de cesse de faire son éloge. Il est d’avis que ce dernier est un modèle à suivre et espère que sa réussite va motiver plus de Mauriciens à s’intéresser à cette discipline. Lors de cette réunion, il a beaucoup été question d’escrime et ce qui en découle c’est l’ambition de notre escrimeur national. Il s’est fixé comme objectif majeur de figurer dans le Top 30 mondial et de se qualifier pour les JO de Rio 2016.
Pour se donner les moyens de ses aspirations, il va participer l’année prochaine notamment au Grand Prix de Doha en Janvier, aux Championnats d’Afrique en Juin et aux Championnats du Monde à Budapest. A noter qu’il a quitté l’île hier pour regagner l’Angleterre. Dans la foulée de cette visite au 3e étage de l’Emmanuel Anquetil Building, l’escrimeur a aussi rendu une visite de courtoisie au président du Comité Olympique Mauricien (COM). Une visite au cours de laquelle l’avenir de Satya Gunput a été évoqué. «Je dois dire que c’est un garçon très gentil et bien instruit. Il est venu pour nous demander notre aide et notre soutien pour qu’il soit en lice pour les JO de Rio. A COM, nous sommes entièrement en faveur de sa participation dans toutes les compétitions qui le mènera à la qualification. Nous ferons le nécessaire également pour qu’il soit sur la liste de ceux susceptibles de gagner une bourse de la Solidarité Olympique qui sera attribué dans deux ans. Mais sur ce point, ce n’est pas sous notre contrôle, mais nous allons aider Satya Gunput dans la mesure de nos moyens», a souligné le président du COM, PHTV.