Après avoir frôlé la qualification pour les Jeux Olympiques de Londres, Satya Gunput compte viser encore plus haut. Le jeune escrimeur mauricien, étudiant d’histoire en dernière année à l’Université d’Oxford en Angleterre, a déjà fixé ses objectifs à moyen et long termes. Il en a fait état au ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, au cours d’une rencontre hier matin.
Capitaine de l’équipe d’escrime de son université, Satya Gunput (20 ans) souhaite donc se retrouver parmi les trente meilleurs mondiaux d’ici à la fin de l’année prochaine. C’est ainsi qu’il compte être à la hauteur de la situation au cours du Grand Prix de Doha, aux championnats d’Afrique et aux championnats du monde.
Actuellement 65e mondial, il avait participé aux championnats du monde en Italie l’année dernière et avait obtenu la 7e place aux championnats d’Afrique et la 3e lors du tournoi qualificatif en vue des Jeux Olympiques de Londres. Avec sept années dee pratique, il compte surtout décrocher son visa pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016.
Face à tant de détermination de ce passionné d’escrime, le ministre Ritoo a promis tout son soutien. Il a également souhaité que son parcours réalisé jusqu’ici motive d’autres jeunes Mauriciens à découvrir et pratiquer cette discipline.
D’ailleurs, des démarches ont été entreprises par le président du Comité olympique mauricien, Philippe Hao Thyn Voon, pour le lancement d’une fédération d’escrime à Maurice. Il avait eu des contacts avec les dirigeants de la Confédération africaine au cours de son récent séjour à Londres dans le cadre des Jeux Olympiques.