Le jeune escrimeur britannique d’origine mauricienne, Satya Gunput, âgé de 20 ans, est un talent qui ne cesse de monter en puissance. Étudiant à l’Université d’Oxford, celui qui manie l’épée d’une main de fer, est actuellement classé 66e mondial, classement établi par la Fédération Internationale d’Escrime (FIE). Il est à noter que l’épéiste a connu une ascension fulgurante puisqu’il pointait à la 815e position en octobre 2011. Il demeure également le sixième meilleur escrimeur du continent africain et l’un des plus jeunes faisant partie des 100 meilleurs de la spécialité. Satya Gunput a débuté le noble art à l’âge de 13 ans et s’est illustré dans de nombreux tournois. À titre d’information, il avait atteint les quarts de finale lors des Championnats d’escrime tenus à Casablanca (Maroc) le 19 avril dernier. Il avait été battu par un Sénégalais, à savoir Alexandre Bouzaid, qui est considéré comme l’un des meilleurs épéistes au monde. Satya Gunput n’a d’ailleurs été qu’à deux places d’une qualification pour les Jeux Olympiques (JO) de Londres.
Capitaine de l’équipe d’escrime de l’Université d’Oxford et travaillant actuellement sous la houlette de David Keszler, un coach hongrois, la jeune pépite mauricienne, s’entraîne 20 heures par semaine tout en étudiant. Il détient notamment une licence de la FIE lui permettant de concourir pour Maurice mais le jeune sportif attend toujours l’aval du Comité Olympique Mauricien (COM) pour porter officiellement les couleurs de notre pays. Son ambition est de devenir le premier Mauricien à remporter une médaille d’or dans de grandes compétitions. Satya Gunput fait également partie de la Kestrel Fencing Union, enregistrée à Maurice depuis juillet 2011. Doté d’un talent fou, Satya Gunput s’attaquera l’année prochaine au World Championships 2013 qui aura lieu à Budapest (Hongrie). Habitué au très haut niveau, il avait pris part aux Championnats du monde d’escrime de Catane (Italie) en octobre 2011.