Rakesh Gooljaury, l’ancien partenaire d’affaires de Nandanee Soornack converti en témoin à charge contre Navin Ramgoolam, fait de nouveau parler de lui. Les proches d’un Mauricien installé en France, qui a été victime d’un cas d’escroquerie pour une somme initiale de Rs 1 milliard, sont descendus en fin de matinée aux Casernes centrales pour porter de graves allégations d’ingérence contre Rakesh Gooljaury dans cette enquête du Central CID.
Ken Sabapathee, un des proches parents du Mauricien installé en France, a dénoncé de manière véhémente les manigances présumées de Rakesh Gooljaury en vue de bloquer des développements dans cette affaire impliquant un gérant d’un bureau de change. « Pe vinn dir nou ek pe telefonn nou pou dir get enn kout ki kapav fer dan sa zafer-la. Pa akoz Jugnauth inn fer ou vinn Star Witness kont Ramgoolam ki ou kapav rant dan tou zafer. Ki ou ena pou fer dan sa case-la ? », soutient Ken Sabapathee devant les locaux du CCID.
Il y a deux semaines, la victime, qui a retenu les services de Me Yash Bhadain, avait consigné une déposition au CCID contre cet agent de change dans cette affaire d’escroquerie. Ken Sabapathee, qui s’étonne que le dénommé Rakesh Gooljaury soit au courant de la teneur de la déposition, annonce d’autres révélations contre l’escroc présumé dans l’acquisition d’une compagnie immobilière par Nandanee Soornack dans la région de River Walk.
Affaire à suivre…