La cour de Rose-Hill a acquitté la semaine dernière le Chairperson du National Productivity and Competitiveness Council Kevin Leerajsingh Chuttur et le directeur de Micro Data Info Dinesh Kumar Jaunky, poursuivis pour escroquerie. Un étudiant a allégué s’être fait enrôler frauduleusement à des cours qui devaient être sanctionnés par un diplôme et qu’il n’a cependant pas complétés. Le plaignant aurait dû finir les six étapes de sa formation pour y être admissible, a statué la Senior Magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing.
Kevin Leerajsingh Chuttur, Chairperson du National Productivity and Competitiveness Council (NPCC), et Dinesh Kumar Jaunky, directeur et Marketing Executive de Micro Data Info (MDI), ont comparu la semaine dernière devant la cour de district des basses Plaines-Wilhems à Rose-Hill. Poursuivis pour escroquerie, ils ont plaidé non-coupables et ont été acquittés par la Senior Magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing. MM. Chuttur et Jaunky étaient respectivement représentés par Mes Yahia Nazroo et Sunil Bheeroo.
Selon son directeur, le MDI, dont le siège se trouve à Quatre-Bornes, fournit des informations concernant la procédure d’inscription et dispense des cours uniquement. Le plaignant s’était inscrit à une formation d’une durée de trois ans et comprenant six niveaux. Dinesh Kumar Jaunky lui aurait ainsi déclaré qu’il obtiendra un diplôme. Chose que l’étudiant n’a jamais confirmé avec le NPCC.
Après avoir complété quatre niveaux, l’étudiant a reçu des certificats de participation pour certains cours et des award certificates pour d’autres. Selon lui, personne ne l’a informé que seuls des certificats de participation lui seraient remis et que c’est à la fin des six niveaux qu’il serait admissible à prendre part à un examen pour l’obtention du diplôme.
« Le délit d’escroquerie consiste matériellement de l’obtention de la remise d’une chose appartenant à autrui, au moyen de procédés frauduleux. » L’accusation a ainsi tenté d’établir que Kevin Leerajsingh Chuttur et Dinesh Kumar Jaunky avaient enrôlé frauduleusement le plaignant à des cours.
Pour la Senior Magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, l’étudiant n’a complété que quatre niveaux et n’est de ce fait pas admissible à l’obtention du diplôme. Elle a expliqué que « any offence by MDI would only have taken place if the complainant had completed his courses, the charge against both accused cannot be substantiated ».