Depuis un bon moment déjà il se présentait auprès des propriétaires de commerces, situés dans les faubourgs de Port-Louis, comme étant un agent de la chaîne de télévision publique nationale et collectait des sommes d’argent au nom de l’émission télévisée Anou Bouze. Mais les hommes de la Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord, travaillant sous la supervision du Chef-Inspecteur Hossenbaccus, ont mis un terme à son arnaque dans la journée de jeudi. To Wong Liang To Chun Chong (48 ans) habitant la région de Rose-Hill, fut appréhendé en flagrant délit et fut placé en détention policière jusqu’à nouvel ordre.
Les sources approchées par Le Mauricien affirment que le présumé escroc a tout préparé dans les moindres détails afin que ses victimes tombent dans le panneau sans se poser de questions. En vue de réaliser cette escroquerie en série, To Wong Liang To Chun Chong s’est procuré la photo d’un enfant handicapé et une fausse lettre pour justifier cette collecte d’argent avec celle-ci ne comportant aucune autorisation de la part du Commissaire de Police. Le Rosehillien avait parfaitement calculé son coup en approchant principalement des propriétaires de commerces de Plaine-Verte, Vallée-Pitot et Ste-Croix en vue de récolter d’importantes sommes d’argent.
Dans sa tentative d’amadouer ses victimes, To Wong Liang To Chun Chong expliquait qu’il est un agent attitré de la MBC-TV et que cette collecte est destinée à l’émission Anou Bouze en vue de financer les traitements de ce garçon souffrant d’un handicap. Le suspect devait même aller plus loin dans son arnarque en persuadant des propriétaires de commerces que plus les contributions sont importantes plus ils obtiendront des chances de passer à la télévision avec à la clé des publicités de leurs commerces sous forme de reportage.
Depuis au moins dix jours la police s’est retrouvée avec plusieurs plaintes à cet effet, probablement provenant de ceux qui ne se sont pas laissés avoir par cet homme de 48 ans qui est déjà fiché à la police. Une opération a été montée dans la journée de jeudi par l’équipe du sergent Moniaruck et du caporal Ismael de la CID de Port-Louis Nord, sous les ordres du CI Hossenbaccus, en vue de mettre hors d’état de nuire ce présumé escroc. Au moment de son arrestation, To Wong Liang To Chun Chong avait en sa possession une somme de Rs 5000, des faux documents relatifs à cette collecte, la photo de l’enfant handicapé et un papier où étaient inscrits les noms de ses victimes du jour.
À ce stade de l’enquête, les policiers ont dressé une liste d’au moins vingt victimes soit celles dont les noms figuraient sur le papier saisi lors de l’arrestation de To Wong Liang To Chun Chong. Mais tout porte à croire que le nombre de personnes qui se sont laissées avoir par ce présumé escroc est bien plus élevé. Selon les indications de la police, il y aurait environ quatorze papiers remplis de noms d’autres victimes et leurs contributions respectives. Il n’est pas à écarter également que le suspect ait approché des habitants d’autres régions dont ceux de Rose-Hill.
Dans ses premiers échanges avec les enquêteurs de la police, To Wong Liang To Chun Chong a avoué les faits qui lui sont reprochés et a expliqué son mode opératoire. Vu que le présumé escroc a signifié son intention de retenir les services d’un homme de loi, la CID de Port-Louis Nord est en attente de ce dernier en vue du démarrage de son interrogatoire formel. En attendant, le suspect a été reconduit en détention policière après sa comparution devant le tribunal pour son inculpation provisoire de “swindling”. L’enquête policière se poursuit.