Cinq ans après l’éclatement du Ponzi Scheme d’un montant de Rs 150 millions avec pour principale protagoniste, la non moins célèbre Gilberte Marjorie Bazerque, cette dernière et ses complices au sein d’Emidore Trading Co. Ltd., font parler d’eux.

En effet, ce matin, l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a procédé à l’arrestation de la directrice générale d’Emidore Trading Co. Ltd. et de sept autres protagonistes, impliqués dans ce cas de Ponzi, ayant fait plus d’une centaine de victimes. Ils ont comparu en Cour de Port-Louis, de Rose-Hill et de Moka dans la matinée pour le délit de Money Laundering sous les dispositions du Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act et devaient être remis en liberté sous caution.

Les présumés escrocs appréhendés par l’ICAC sont Marjorie Bazerque, Dominique Appajee, Joe Bazerque, Nathalie Rayepa, Rosbhun Ramkelaon, Abdel Mangou, Georges Delard et Sanjogta Deepchand. Ils sont accusés d’être partie prenante d’une vaste opération d’escroquerie en prenant des placements d’une centaine de victimes et en leur promettant des taux de rémunération mirobolants. En fin de compte, ces clients ne devaient rien obtenir en termes d’intérêts, avec leurs capitaux également volatilisés. La promesse faite aux clients est qu’un placement minimal de Rs 1 million allait être doublé en moins de 90 jours. Mais il n’en fut rien. Au contraire, une fois les versements effectués par les clients, ils étaient crédités dans les comptes bancaires des suspects selon une formule de répartition bien établie.

C’est ce qu’ont révélé l’enquête et les Audit Trails sur la base de Judge’s Orders menés par l’ICAC.