Un habitant de Chemin-Grenier, membre d’une organisation religieuse, a été arrêté par le Central CID mardi à la suite de quatre plaintes portées contre lui par rapport à une affaire d’escroquerie à hauteur de Rs 3 M.

Ce quinquagénaire a fait part à ses victimes qu’il était un promoteur immobilier et avait des contacts au sein d’un gros groupe sucrier dans le Sud. Le suspect leur a fait accroire qu’il pourrait leur faire obtenir des actions dans cette société. Une douzaine d’individus lui ont remis ainsi plusieurs sommes s’élevant à Rs 3 M, entre 2015 à 2016. Les victimes ont attendu pendant plusieurs mois, mais n’ont reçu aucune correspondance du groupe sucrier.

En attendant, le quinquagénaire était aux abonnés absents. Finalement, les plaignants ont contacté un responsable de la société. Selon ce dernier, il n’a jamais reçu d’argent ou de demande de vente d’actions de la part du suspect.

Quatre des victimes ont alors porté plainte à la police. Au cours de son interrogatoire, le suspect a nié être un escroc et allégué « qu’il effectue toujours des démarches » pour satisfaire ses clients. Cependant, les hommes de l’ACP Devanand Reekoye n’écartent pas la possibilité qu’il ait détourné cet argent dans sa compagnie immobilière. Après une nuit passée au Vacoas Detention centre, le suspect est attendu au tribunal de Souillac ce mer- credi pour son inculpation provisoire.