Le ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie, en collaboration avec la Blood Donors Association, organise ce jeudi 19 décembre une grande collecte de sang, la Mega Blood Donation, à l’esplanade Emmanuel Anquetil à Port-Louis. L’objectif est de recueillir 1 500 pintes afin de répondre aux urgences de la demande de transfusions sanguines en cette période de fin d’année.
La demande de sang ne cesse de s’accroître surtout avec l’étendue des services hospitaliers et les interventions médicales sophistiquées telles la transplantation rénale et la chirurgie cardiaque qui sont pratiquées plus fréquemment à Maurice. Actuellement, une moyenne de 150 pintes de sang est utilisée par jour mais le nombre grandissant de patients souffrant d’insuffisance rénale, de problèmes cardiovasculaires et de cancer est une des principales causes de l’augmentation du nombre de transfusions sanguines.
Seuls 2 à 3 % de la population donnent leur sang régulièrement alors que le taux idéal serait de 5 % selon les autorités. Pour donner son sang, il faut avoir entre 18 et 65 ans et jouir d’une bonne santé. Le poids du donneur doit être de 45 kilos au moins et il doit avoir un taux d’hémoglobine “normal”, soit pas inférieur à 12,5g/dl. Un donneur peut faire don de son sang chaque trois mois. Des personnes qui ont des comportements à risque tels les toxicomanes doivent s’abstenir de faire don de leur sang. Le don de sang sur une base régulière comporte de nombreux avantages. Ce geste noble permet de sauver des vies et représente un acte de patriotisme et de solidarité vis-à-vis des concitoyens. Le donneur est aussi encouragé à mener un style de vie sain pour qu’il puisse être en mesure de faire don de son sang régulièrement.
Maurice compte environ 40 000 donneurs volontaires et bénévoles, soit 2,5 % de la population qui font don de leur sang régulièrement. Environ 3 500 à 4 000 pintes sont collectées chaque mois et l’année dernière quelque 45 300 pintes ont été recueillies.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, on collecte chaque année plus de 92 millions de pintes de sang à travers le monde, dont 50 % dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire qui représentent plus de 85 % de la population mondiale. Le taux moyen de don de sang dans les pays à revenu élevé est plus de 13 fois supérieur à celui enregistré dans les pays en développement.