Le WTO Chairs Programme de l’université de Maurice a récompensé les gagnants du concours Essay Writing lancé en mars. Ce sont des étudiants de dernière année en BSc Economics & Finance de l’UoM qui ont remporté le premier prix dans la catégorie tertiaire. Ils ont eu à rédiger un texte de 5 000 à 7 000 mots sur le « Free Trade and Economics Development : The Struggle of Small Island Developing Countries ». Le Droopnath Ramphul SSS s’est, quant à lui, distingué dans la catégorie secondaire.
Ce concours organisé pour la première fois, indique le Dr Verena Tandrayen Ragoobur, la président du WTO/UoM, a vu la participation de 40 établissements secondaires et d’étudiants d’universités. Les élèves du secondaire ont écrit sur le thème The Emergence of BRIC (Brazil, Russia, India and China) – Implications for Mauritius. Ce concours vise à encourager les jeunes à développer les outils nécessaires pour comprendre et analyser les perspectives et défis que représentent la libéralisation du commerce, la globalisation et la compétition pour les Small Island Developing Countries. Le WTO Chair Programme intervient dans trois domaines, course preparation, teaching et research and public activities, en vue de promouvoir les discussions sur le commerce international. Le WCP a récemment lancé un call for research proposals pour les chercheurs africains et 14 propositions ont été reçues à ce jour.
L’UoM a obtenu la présidence du programme du WTO avec 13 autres universités dans un processus de sélection compétitif. Une récompense présentée comme un hommage à la compétence de l’Université et au dévouement de ses professeurs. C’est aussi un encouragement pour les chercheurs et les étudiants à s’intéresser à des questions du commerce multilatéral
Le WTO Chair Programme s’est engagé à soutenir financièrement l’UoM à hauteur de 50 000 euros par an pendant quatre ans pour faciliter l’interaction continue entre celle-ci et d’autres chercheurs. Il vise à soutenir l’UoM dans ses activités de préparation, d’enseignement, de recherche et de sensibilisation. Ce programme s’inscrit dans le cadre de l’assistance technique et de formation que le WTO offre, en vue d’améliorer la qualité et le niveau de participation des pays en développement dans le système commercial multilatéral.
Pour récompenser les gagnants, deux cérémonies consécutives ont été organisées au RBL Lecture Theatre à l’UoM. Les gagnants ont remporté un cash prize de Rs 40 000 et un trophée. Lors de son intervention, le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree a souligné l’importance d’équiper les jeunes des connaissances appropriées pour comprendre l’économie mondiale. « In Mauritius we need to take into account the new realities on the international scene. Instead of the traditional western markets, it may be necessary to envisage diversification to target the emerging nations. It is expected that the emerging nations fuelled by their booming economy would serve as buffer and bring stability to the global economy system », dit-il. Vasant Bunwaree a également salué l’initiative de l’UoM d’organiser un concours également destiné aux élèves du secondaire.