Les usagers de la route empruntent quotidiennement les autoroutes du pays lors de leurs trajets. Voici quelques petits rappels des spécificités de la conduite sur autoroute avec le Sergeant Kavi Kishnah, de la Road Safety Unit, qui intervient dans la vidéo ci-dessus.

Dès les premiers signes d’une panne sur autoroute, la marche à suivre est claire :

  • Garer son véhicule sur une « Verge » – La partie de la route qui n’est ni la chaussée (c’est-à-dire une partie de la route sur laquelle on roule normalement) ni la bande d’arrêt d’urgence.
  • Si vous ne pouvez pas vous garer sur le « verge », installez votre triangle de signalisation 150 m avant votre véhicule afin que les autres usagers puissent ralentir à temps

Le constat à l’amiable

Après l’introduction du « constat à l’amiable », les usagers de la route ont ainsi la possibilité de ne pas endurer de longues procédures administratives et d’être indemnisés le plus tôt possible. Le constat à l’amiable permet de ce fait de rendre la circulation beaucoup plus fluide après un accident, étant donné que autorités n’ont pas eu besoin de se déplacer.

Lorsque l’accident est sans gravité et une fois que les deux conducteurs sont bien entendu d’accord, il suffit de :

  • marquer l’emplacement des deux véhicules à la craie jaune sur la route,
  • inscrire les détails de l’accident sur le formulaire de constat à l’amiable,
  • Remettre le formulaire aux assurances respectives pour les besoins de réparation, etc.

Cependant, le constat à l’amiable n’est pas applicable dans les cas où il y a eu :

  • Blessés graves ou légers
  • Les véhicules impliqués ne possèdent pas de vignette d’assurance
  • Un des conducteurs est sous l’influence de stupéfiants ou d’alcool
  • Un des conducteurs ne dispose pas de permis de conduire
  • Plus de deux véhicules sont impliqués dans l’accident
  • Accident avec un bus de la Compagnie nationale de Transport (CNT)
  • Un véhicule gouvernemental

De ce fait, il est primordial de contacter les autorités concernées.

D’ailleurs, selon le Motorway Regulations, aucun véhicule a le droit de s’arrêter ou de stationner sur l’autoroute sauf si :

  • Le véhicule a une panne d’essence, un problème mécanique, panne d’huile, etc.
  • Le conducteur se sent malade ou pour tout autre urgence.
  • C’est afin de déplacer un objet faisant obstruction au véhicule sur la route.
  • C’est pour venir en aide à une personne dans le besoin.

Toutefois, le véhicule doit être tant que possible être stationner sur le « verge », faisant face dans la bonne direction.