Etaé (expression créole pour dire la colère, la tristesse, le contentement ou autre émotion) s’efforce de perpétuer depuis 2007 une musique éclectique. Après un travail de collectage dans le fond populaire noir, ce groupe de 7 chanteurs et musiciens se retrouve dans de nombreux rythmes de la musique d’ici ou d’ailleurs. Depuis quelques années, Etaé travaille sur un discours musical qui mêle la world music et d’autres registres. Un vaste répertoire pour accrocher un large public. Le groupe s’est fait connaître par son tempo dynamique atteignant un point culminant avec des titres hérités de la world, du reggae, de la musique africaine. Etaé est servi par un équipage distingué dans sa recherche d’un discours musical assez libre (Marie-Michèle Perrine, Véronique Durhone, vocals, Yannick Durhone, percussions, batterie, Hashish Appadoo, guitare, Gilbert Bastien, guitare, Ludovic Lecoquin, basse et Stephan Gua, voix et guitare). Le groupe fait preuve dans ses concerts d’un délicat charisme. Le public mauricien a eu l’occasion de voir sur scène les diverses facettes de son talent en décembre dernier. Etaé s’était produit en première partie du groupe réunionnais Ziskakan. Un partage de la scène sans lien musical mais une rencontre formidable et une étape importante dans le parcours musical de la jeune formation. « Nou fine grandi avec Ziskakan… », dira Stephan Gua, le meneur du groupe. Etaé s’est imposé par un tavail de valorisation de la musique noire avec des titres tels « Peser la lune », « Maroner, « Harcèlement, » « Inhambane ». Après ce foisonnement sonore, Etaé prépare pour 2012 l’enregistrement de son premier album conçu sous forme de carnet de voyage. Un projet inspiré des musiques du monde et suivant la recherche de sincérité à laquelle le groupe aspire. Etaé envisage une collaboration avec Menwar et Marclaine Antoine, deux musiciens perçus comme perpétuant un héritage, une recherche musicale, un apport à la culture du pays. Il faut dire que ce premier album d’Etaé s’est construit au fil du temps. Certains morceaux sont déjà connus. Le disque sera mis en pré-vente appelant ainsi la participation du public au financement de ce projet musical.