Toutes les données concernant les bénéficiaires de l’aide du gouvernement (sécurité sociale, logement, éducation, santé et National Empowerment Foundation, entre autres) sont désormais centralisées dans un « Social Register of Mauritius », un registre informatique géré par la SRM Unit du ministère de la Sécurité sociale, nouvellement instituée. Le SRM vise à mieux identifier les personnes dans le besoin.
« Azordi plizier proze aid sosyal eparpiye dan plizir minister, ki li Sekirite sosyal, Ledikasyon, Gender Equality, Bien-etr la fami, Lozman, etc. Le Social Register of Mauritius pou harmoniz ek santraliz bann baz de done pou enn meyer alokasyon aid sosyal ek li pou permet gouvernman gayn enn vi dansanbl dan fason ki li investi so kas dan le sosyal », a expliqué jeudi la ministre de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale Sheila Bappoo lors d’une rencontre avec la presse à son bureau. Elle était entourée du ministre du Logement et des Terres Abu Kasenally et celui de l’Intégration sociale Suren Dayal et de leurs officiers respectifs.
« Bann done aktuel ki kontenir dan la list benefisier aid sosyal bien limite. SRM pou kontenir profil detaye pa selman pou demander, me detay lor tou so fami ki pou trete selon enn lapros modern de kolekt dinformasion ek ki pou garde dan enn system konpletman informatize », a élaboré la ministre.
Selon Sheila Bappoo, le SRM va à la fois permettre de mieux définir le profil du demandeur et au gouvernement de mieux définir sa politique sociale à l’avenir. « L’objectif principal du SRM est d’identifier les personnes vulnérables pour ainsi venir avec des programmes d’aides sociales intégrés permettant au gouvernement de les aider davantage, de les encadrer et de les rendre plus autonomes », a-t-elle ajouté. Elle a affirmé qu’avec le SRM, le gouvernement franchit une nouvelle étape dans son agenda pour consolider l’État providence et faire sortir les groupes vulnérables de leur situation de précarité.
« Dan enn premie tan, SRM pou ena linformasyon lor tou bann benefisier aid social du minister de la Sekirite sosyal ek tou bann dimoun ki pe viv ensam ar zot dan mem lakaz. Li pou osi kontenir bann benefisier nouvo program sosyal ki gouvernman finn anonse dan dernier Bidze, setadir program lozman ek program lakres », a précisé la ministre.
Ceux dont les revenus ne dépassent pas Rs 6 200 par mois et qui ont un bébé ayant entre trois mois et trois ans peuvent ainsi bénéficier d’une aide de Rs 1 500 pour payer une crèche. Le programme logement vise les personnes dont les revenus ne dépassent pas Rs 10 000 et qui veulent s’acheter une maison de 39 mètres carrés que la NHDC construira.
« A lavenir SRM pou kontenir done tou benefisier ek zot fami ki viv sou le mem twa. Apre bann nouvo benefisier pou anrezistre », explique Sheila Bappoo.
Dans le cadre de la mise en opération du SRM, 160 officiers suivront une formation du 19 au 22 mars afin de pouvoir enregistrer les bénéficiaires d’aides sociales dans les 40 bureaux de la Sécurité sociale à travers le pays.
Tous les bénéficiaires d’aides sociales de programme de logements et de crèches devront du 2 avril au 31 mai se faire enregistrer entre 9 h et 16 h selon un calendrier établi (voir avis de presse).
« SRM pa pou tous pension ou aide bann benefisier, au kontrer li pou permet gouvernman mieux servi zot », a précisé Sheila Bappoo.