(Photo by INA FASSBENDER / AFP)

Un salarié d’Amazon a été placé en quarantaine après avoir été l’objet d’un test confirmant sa contamination au coronavirus Covid-19 à Seattle, a annoncé mardi le géant du commerce électronique.

« Nous soutenons l’employé concerné, qui est en quarantaine », a déclaré l’entreprise à l’AFP.

Selon un message envoyé par Amazon à ses salariés et cité par le journal Seattle Times, l’employé en question est rentré chez lui après avoir ressenti un malaise le 25 février et n’est pas retourné travailler depuis.

Une fois le diagnostic de Covid-19 confirmé, la firme a prévenu les collègues avec qui il travaillait en proximité immédiate, les risques de transmission pour les autres membres du personnel étant considérés comme « faibles », selon le même communiqué.

La société a également demandé à ceux qui présentaient des symptômes de rester à leur domicile et de consulter un médecin, soulignant que la santé du personnel était une priorité.

Amazon emploie plus de 50.000 personnes dans la région de Seattle, où elle a installé son siège mondial, et compte plusieurs édifices dans la ville. L’entreprise a indiqué que le service touché serait désinfecté en profondeur.

L’Etat de Washington, où se situe Seattle, a été le plus durement touché des Etats-Unis par le coronavirus, avec 27 cas confirmés par son département de la santé mardi soir. Au total neuf personnes sont mortes dans l’Etat, le seul à avoir enregistré des décès dans le pays.

Plus d’une centaine de cas ont été diagnostiqués dans le reste du pays.

© AFP