source photo : internet

Des médecins d’un hôpital de la capitale éthiopienne Addis Abeba ont extrait 122 clous, ainsi que d’autres objets coupants, de l’estomac d’un patient de 33 ans.

«Le patient souffre d’une maladie mentale depuis 10 ans et avait arrêté de prendre ses médicaments il y a deux ans», a déclaré Dawit Teare, un chirurgien de l’hôpital Saint-Pierre d’Addis Abeba. «C’est une raison probable pour laquelle il a commencé à consommer des objets». En plus de 122 clous de 10 centimètres de long, les médecins ont extrait quatre punaises, deux aiguilles, un cure-dent et plusieurs morceaux de verre brisé, a-t-il détaillé.

«J’imagine qu’il a consommé ces objets en buvant de l’eau». «Il a de la chance que ces objets coupants n’aient pas coupé son estomac, ce qui aurait pu mener à de graves infections et même à la mort», a souligné le chirurgien, qui dit avoir déjà opéré des patients souffrant de maladie mentale ayant avalé des objets coupants, mais jamais dans de telles proportions