Le porte-parole et des membres du gouvernement Lepep ont été les premiers hommes politiques à tenir une conférence de presse en ce début d’année, ce samedi 06 janvier.

Plusieurs sujets ont été au coeur de cet exercice animé par Etienne Sinatambou.

Il a d’abord fait une analyse très critique envers le Ptr  concernant les résultats des dernières élections partielles au n°18 qui avait vu une large victoire d’Arvin Boollel . Selon les arithmétiques de Sinatambou, « plus de 80 % de l’électorat Belle-Rose/Quatre-Bornes n’a pas voté pour le Parti Travailliste et 65 % des électeurs ont voté contre le Parti Travailliste et Navin Ramgoolam pé dir li enn champion ».

Puis il s’est également attardé à repasser sur les six objectifs/priorités  du gouvernement pour 2018 comme annoncé par le Premier ministre Pravind Jugnauth lors de ses voeus de fin d’année à la population. Le porte  parole du GM mise sur  une croissance de plus de 4%, en tenant en compte les Foreign Direct Investsments de Rs 15 milliards enregistrés en 2017. Selon Etienne Sinatambou, le taux de chômage devrait descendre sous la barre de 7% en 2018

Au chapitre des projets en 2018, outre le projet majeur qu’est celui du Metro Express, il a aussi évoqué la mise en place de quelque 4000 caméras de surveillance sur 2000 sites dans le cadre du projet de Safe City. Un projet qui sera sous le contrôle de la police dans l’île et qui derait permettre entre autres à lutter contre le fléau de la drogue. 

Les autres priorités définies par le Premier ministre sont dans l’ordre l’amélioration de la qualité de la vie,la santé,  l’infrastructure publique avec d’importants chantiers de conctructions de 4000 logements sociaux et des développements majeurs dans le milieu de l’éducation et de la formation.

Enfin il a fait un appel pour que les mauriciens participent avec le gouvernement à la préservation de l’environnement