La notion de petites économies vulnérables, qui concerne beaucoup Maurice et qui a toujours été un cheval de bataille de la diplomatie mauricienne au niveau de l’OMC, a été maintenue lors de la 10e Conférence ministérielle à Nairobi, au Kenya, en décembre dernier. « Cela a été une rude bataille », confie le ministre des Affaires étrangères Étienne Sinatambou, qui dirigeait la délégation mauricienne à la Conférence ministérielle de l’OMC en Afrique. Dans un entretien avec le Mauricien, le ministre des Affaires étrangères évoque également les avancées effectuées dans le domaine agricole et des technologies de l’information.