Franck Parmentier a remporté dimanche la 12e édition de l’Étoile de l’océan Indien après avoir revêtu le maillot de leader samedi. Le coureur du CCSL a maintenu son avance de sept secondes pour s’imposer dimanche après-midi à Cambaise, sur un circuit relativement plat. L’étape de l’après-midi a été remportée par le Dionysien Ruddy Sautron, qui se taille de plus en plus une solide réputation à l’île soeur.
Dimanche matin, les coureurs avaient enfourché leurs vélos de contre-la-montre en côte pour une étape qui s’annonçait décisive. Le Dionysien Christophe Boyer, deuxième à 2’28 de Franck Parmentier, se devait    d’être plus véloce que son adversaire et il aura repris 2’21 à Parmentier. Sans doute la plus grosse désillusion de sa jeune carrière, puisque Parmentier gardera le maillot jaune jusqu’à la fin.
Le Saint-Louisien signe ici son plus grand succès, mis à part sa victoire d’étape sur le Tour de La Réunion en 2010 après une échappée de plus 70 km. L’étape de l’après-midi, par contre, allait sourire à un baroudeur. Christophe Boyer, en vrai combattant, n’a jamais abdiqué. Il est sorti du peloton accompagné de ses deux compères Ruddy Sautron et Romain Jean, pour reprendre du temps au maillot jaune.
Mais Franck Parmentier, bien encadré par ses neuf coéquipiers, n’a pas flanché sur le circuit de Cambaie à St-Paul. La fête n’en a été que plus belle pour Parmentier, qui a forcé Boyer à baisser les bras, alors que ses deux coéquipiers Sautron et Jean s’en allaient remporter une victoire d’étape en 1h49’50.
Du côté des Mauriciens, c’est Steward Pharmasse qui se retrouve le mieux classé à l’issue des six étapes. Le tout nouveau champion de Maurice a terminé à la 12e place, à 7’31 du vainqueur.
Avec l’annonce du parcours du Tour de La Réunion en octobre, Franck Parmentier aura une nouveau statut à assumer : celui d’un outsider à surveiller.