Le bâtiment indien INS Darshak s’est engagé depuis ce matin dans une étude des fonds marins de la côte Sud du pays s’étendant entre le Morne et le Chaland en vue de dresser une carte bathymétrique. Celle-ci permettra aux autorités mauriciennes d’avoir une meilleure connaissance de la topographie de cette région afin d’installer les dispositifs de concentration de poissons. L’étude sera particulièrement utile aux garde-côtes, au ministère du Tourisme et des Loisirs et au Mauritius Research Council. La mission indienne prendra fin le mardi 15 mai.
Le ministre du Logement, Abu Kasenally, et le commissaire de Police, Iswar Rampersad, accompagné du haut commissaire indien, T.P. Seetharam, et du capitaine Ravi Nautiya ont effectué hier une visite de l’INS Darshak. « Le relevé de ce site permettra de mieux gérer les activités dans la région tant pour les besoins touristiques que pour le besoin des projets initiés par le Mauritius Research Council », a dit M. Kasenally.
Un Memorandum of Understanding a été signé par le Premier ministre Navin Ramgoolam lors de sa visite en Inde en octobre 2005. L’accord porte sur la promotion de la coopération dans le domaine hydrologique entre les deux pays. Sept réunions conjoints ont eu lieu entre Maurice et la Grande péninsule depuis cette date afin de traduire l’accord dans le concret. La dernière rencontre a eu lieu entre les 22 et 24 février. La prochaine est prévue en octobre.
Les navires indiens ont effectué des visites à Maurice en 2006, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011. Dix-huit études hydrographiques ont été réalisées concernant la rade de Port-Louis et ses environs, la région de Bain-des-Dames,  Agalega, Port-Mathurin, St Brandon et les baies de Rivière-Noire, Tamarin, Grand-Baie, Rivière-des-Galets, Grand Port et Flic-en-Flac. Des études ont aussi été consacrées aux échantillonnages des eaux profondes pour les besoins du Land Based Oceanic Project. Elles ont permis l’élaboration de cinq cartes de navigation. Un protocole d’accord a été signé en avril 2009 pour la vente des cartes. Il inclura aussi les cartes électroniques.
L’INS Darshak est arrivé à Maurice cette semaine en provenance du Mozambique où le personnel technique ont travaillé sur l’élaboration d’un carte bathymétrique pour le port de Beira. En février 2009, le pays a été admis comme membre de la North Indian Ocean Hydrographic Commission. Il assume aussi la vice-présidence de la South Africain and Island’s Hydrographic Commission. Plusieurs étudiants mauriciens ont par ailleurs pu suivre une formation sur les études hydrographiques au cours de ces six dernières années.