Dans le cadre de la coopération bilatérale entre l’Inde et Maurice, le navire scientifique indien, INS Sarvekshak, mène actuellement une étude hydrographique dans les zones maritimes de Maurice. Le bateau sera déployé dans la zone économique exclusive (ZEE) de Maurice jusqu’au 13 mars 2013.
L’INS Sarvekshak, qui signifie « Surveyor », a pour principal rôle de procéder à des études hydrographiques nécessaires à la production de cartes marines et de publications visant à améliorer la sécurité maritime, en particulier la sécurité de navigation. Sa mission mauricienne pour 2013 consiste à mener des enquêtes en trois phases afin de mettre à jour les cartes nautiques de Maurice et les passes pour les récifs autour de Maurice et de Rodrigues. Le navire effectuera au total neuf études dans les zones maritimes de Maurice.
Du 31 janvier au 3 février, l’INS Sarvekshak a entrepris une surveillance dans la partie Nord de la ZEE de Maurice. À présent, le navire, accompagné d’une équipe de l’Outer Islands Development Corporation, est en mission à Agalega pour venir en aide aux habitants. Le navire a, à deux reprises, aidé à porter secours aux habitants de cette île après le passage du cyclone Dumile. La National Coast Guard (NCG) mènera des opérations conjointes avec l’INS Sarvekshak dans le cadre de l’étude hydrographique et la surveillance de la ZEE.
L’INS Sarvekshak, 85,7 mètres de long et 12,85 m de large, sera dans la rade de Port-Louis du 27 février au 1er mars et du 10 au 13 mars durant son déploiement dans les eaux mauriciennes. Le navire embarquera le personnel de la garde-côte nationale pour une formation en mer et au port relative aux études hydrographiques et à la patrouille anti-piraterie et anti-braconnage dans la ZEE de Maurice. Il est souligné que les études seront d’un apport considérable dans les domaines de la pêche, de la préservation et de la gestion de l’écosystème, de la création de récifs artificiels, et de la sécurité de la navigation maritime. Ces travaux serviront aussi à assurer un déplacement sécurisé dans les eaux mauriciennes. Le déploiement de l’INS Sarvekshak dans les eaux mauriciennes a également pour objectif d’améliorer la sécurité maritime de Maurice.
Depuis la signature en octobre 2005 d’un protocole d’accord portant sur la coopération dans le domaine de l’hydrographie entre les gouvernements de l’Inde et de Maurice, sept études hydrographiques ont été menées par la marine indienne, ce qui représente plus de 200 jours d’opérations d’enquête dans les zones maritimes de Maurice. Le don du navire Pathfinder par le gouvernement indien en février 2013 est un autre exemple de coopération dans le domaine de l’hydrographie entre les deux pays.
Par ailleurs, selon les termes du protocole d’accord, les navires Nirdeshak et Sarvekshak mènent des études hydrographiques sur une base annuelle dans les eaux mauriciennes. En 2010, des données relatives aux études bathymétriques réalisées par l’INS Nirdeshak ont été remises au gouvernement mauricien. Ces relevés l’ont aidé à renforcer sa réclamation du plateau continental prolongé au-delà de la ZEE, en commun avec les Seychelles.