En toutes circonstances, faire le bon choix permet de vivre heureux et de s’épanouir. Cela peut s’avérer capital dans le choix de la carrière que l’on veut embrasser. Prendre un temps pour soi pour faire une introspection et participer à des stages à partir d’une liste courte des métiers que l’on aimerait faire ne sont pas à négliger.
Diverses possibilités existent sur le marché du travail : il suffit de poser les bonnes questions aux bonnes personnes pour se faire une meilleure idée des secteurs d’avenir et des métiers émergents.
Thierry Goder, directeur de l’agence de recrutement Alentaris, précise qu’il y a plusieurs secteurs en quête de main-d’oeuvre compétente. Mais il faut avoir une idée assez claire de son choix de carrière afin de ne pas entamer des études inutiles ou qui ne correspondent pas à la demande du marché. Cela pourrait éviter de se retrouver au chômage après de longues d’années d’efforts et de sacrifices pour obtenir un diplôme. Thierry Goder estime que les job fairs proposés aux élèves en fin de cycle secondaire arrivent déjà trop tard pour leur permettre de mieux choisir leur filière.