L’Abolition du Knowledge and Arts Development Fund (connu comme KDF) avait suscité le mécontentement l’année dernière. Ce fonds, dont l’un des principaux objectifs était d’offrir une bourse d’études supérieures aux étudiants dont les familles ont des revenus inférieurs à Rs 10 000, avait laissé la place à des bourses additionnelles basées sur les critères sociaux. Le lancement d’un nouveau Scholarship Scheme pour ces étudiants vient rétablir la justice pour ceux n’émanant pas de l’élite.
Les étudiants venant des familles dont les noms figurent dans le registre social et qui envisagent d’entamer des études supérieures cette année pourront faire une demande pour une bourse au ministère de l’Éducation. Ce Scholarship Scheme, similaire au KDF, mis en place suite au budget 2008/2009, vient rassurer de nombreux étudiants.
Outre les bourses additionnelles – au même titre que les lauréats – qui seront attribuées selon les critères sociaux et les meilleures performances, un nouveau fonds est prévu pour financer les études de ceux venant de familles vulnérables. Il faudra toutefois respecter un certain nombre de critères.
D’abord, les familles doivent figurer dans le social register du ministère de la Sécurité sociale. Le revenu total de la famille de ne doit pas non plus dépasser Rs 10 000. Et la nouveauté – par rapport au KDF — est un système de pointage. Pour les Undergraduate Courses, le bénéficiaire devra totaliser un minimum de 21 points, comptabilisés selon ses résultats du HSC comme suit : A+ = 10 points, A = 9 points, B = 8 points, C = 7 points, D = 6 points et E = 5 points. Le ministère prévoit également une alternative « acceptable. »
La bourse est d’un montant maximal de Rs 100 000 par an. L’étudiant aura également droit à une allocation mensuelle de Rs 3 000 afin de lui permettre d’acheter le matériel nécessaire pour ses projets d’étude. Les bénéficiaires de Rodrigues et d’Agalega auront eux une bourse maximale de Rs 150 000 et une allocation mensuelle de Rs 8 000, en raison des frais de déplacement et d’hébergement.
Les étudiants doivent, au préalable, obtenir leur entrée dans une université reconnue de Maurice pour des cours. La date limite pour faire une application est le dernier jour du mois (working day) avant le début du cours. Tous les documents prouvant l’éligibilité du candidat – certificat de la Sécurité sociale, résultats du HSC, lettre de l’université – doivent être attachés au formulaire d’application.
La durée maximale des études doit être de trois ans. La bourse est renouvelable chaque année. L’évaluation de la performance du bénéficiaire et son taux de présence aux cours devront être soumis par l’institution pour cela.
Ceux qui optent pour une formation professionnelle menant vers un National Diploma ou un Higher National Diploma sont également éligibles pour cette bourse. Les Foundation Courses, en revanche, ne sont pas pris en considération pour cette bourse.
Les formulaires d’application peuvent être téléchargés sur le site du ministère à l’adresse http://ministry-education.gov.mu ou être obtenus à la réception, au rez-de-chaussée de la IVTB House. Les formulaires dûment remplis doivent être déposés à la Scholarship Section du ministère de l’Éducation. La liste des institutions reconnues peut également être consultée sur les sites de la Tertiary Education Commission et la Mauritius Qualifications Authority.