Le Regional Manager de la Griffith University d’Australie, Anthony Bradley, était récemment à Maurice pour le recrutement des jeunes Mauriciens souhaitant poursuivre leurs études en Australie. Cette session de travail dans les locaux de l’Overseas Education Centre (OVEC), son représentant local, a permis à Anthony Bradley de côtoyer les étudiants mauriciens qui, dit-il, ont un très grand potentiel. Il encourage les Mauriciens à s’inscrire à la Griffith University car, souligne-t-il, non seulement le coût d’études est plus abordable, mais cette institution « a pour objectif de former des étudiants pour une carrière réussie afin qu’ils influencent de façon positive le monde qui les entoure ».
Anthony Bradley, qui a quitté le pays la semaine dernière, en était à sa troisième visite à Maurice. À chaque rencontre, il se dit impressionné par la qualité de l’éducation et la compétence des jeunes Mauriciens. D’où l’initiative, dit-il, de revenir à chaque fois pour en encourager davantage à s’inscrire dans cette institution. Située à Queensland, la Griffith University reste l’une des institutions offrant des études à un coût fort abordable. « Nous n’offrons aucune bourse, car nous essayons de garder les tuition fees très abordables. Nous avons toutefois des bourses offertes pour des PHd dans des domaines de la recherche », explique Anthony Bradley. La Griffith University compte une longue collaboration avec l’OVEC et une vingtaine d’étudiants mauriciens y sont déjà inscrits.
Les cours les plus entrepris par les Mauriciens sont ceux en “hotel management”, “sport and event management” et “health sciences”. À noter que l’université dispose d’un hôpital sur le campus pour la formation de ses médecins. Les cours en “speech pathology” et pharmacie intéressent beaucoup les jeunes, explique le représentant de Griffith. Et d’ajouter : « Nous offrons un enseignement innovant et pragmatique. Griffith a toujours su s’adapter aux changements. Nous avons été la première université australienne à proposer des programmes en commerce international et des stages en entreprises. » La directrice de l’OVEC souligne pour sa part que l’Australie offre aux étudiants l’opportunité d’y travailler pendant deux ans après leurs études et de postuler pour un permis de résidence permanent par la suite. La Griffith University compte plus de 40 000 étudiants, dont 10 000 étrangers répartis sur cinq campus entre Brisbane et la Gold Coast. Établie en 1975, l’université de Griffith se trouve dans le top 50 des meilleures jeunes universités au monde (QS ranking). Durant son cursus sur place, Griffith propose également de faire un semestre d’études dans l’une de leurs universités partenaires aux quatre coins du monde. L’université offre un programme unique consistant en un stage de 50 heures dans une entreprise locale ou une action humanitaire de huit jours à l’étranger. Ce programme est offert à tous suivant la motivation de l’étudiant.