“All in all you’re just another brick in the wall”, scandait Pink Floyd. Comme pour faire mentir la célèbre citation du groupe mythique, durant le week-end des 1er et 2 août, un royaume de créativité a été érigé à Moka. Entre musique, partage, créativité, méditation, respect des autres et de l’environnement, l’Eureka Jamz Festival a été une belle expérience à vivre.
Avec pour principe de base le mieux-vivre, cet événement s’est construit à travers la conscientisation écologique, l’expression artistique, la danse, la musique, la sensibilisation, le partage, la spiritualité et l’évasion. Ce, dans un décor naturel et une ambiance ramenant à la glorieuse période colorée de la Flower Power. Tout cela au bord d’une falaise abritant des cascades d’eau de source fraîche descendant de la montagne. Écrite par Kan Chan Kin, homme arborant un style capillaire mi-rasé à la Michael Scoffield dans Prison Break et mi-long à la Aragorn dans Le Seigneur des Anneaux, l’histoire de ce paisible royaume se contera pour longtemps. “Il était une fois, l’Eureka Jamz Festival…”