@Dan istitenne/Gettyimages

Arsenal s’est fait plaisir contre le Standard Liège (4-0), Séville a assuré face à Apoel Nicosie (1-0) alors que Manchester United et l’AS Roma ont mal voyagé à Alkmaar (0-0) et Wolfsberg (1-1), hier pour la 2e journée de l’Europa League.

Si certains “gros” clubs se sont rassasiés, d’autres n’ont pas mangé à leur faim en Europa League. A Londres, Arsenal n’a fait qu’une bouchée du Standard Liège alors qu’en Andalosie, Séville a pris le dessus sans briller contre l’Apoel Nicosie.

L’homme de la rencontre à Londres n’a que 18 ans et s’appelle Gabriel Martinelli. Laissé sur le banc pour le premier match à Francfort, le milieu offensif brésilien s’est offert un doublé pour son premier match en Coupe d’Europe (13e et 16e). Et comme si ce n’était pas suffisant, il a donné le ballon du 4-0 à Daniel Ceballos – un “vieux” de 23 ans – à la 57ème minute. Joseph Willock (20 ans) a complété le tableau d’affichage (22e). En étant le seul club avec deux victoires dans le Groupe F, Arsenal est seul en tête avec 6 points. Francfort revient à hauteur du Standard grâce à sa victoire (1-0) à Guimaraes.

En Espagne, le FC Séville s’est imposé de justesse contre l’APOEL Nicosie (1-0). Une victoire offerte par l’infatigable Javier Hernandez, dès la 17ème minute. Deuxième victoire en deux matches pour les Sévillans qui restent premier du Groupe A.

À l’image de ces deux favoris, en tête de leurs Groupes F et A, seules trois autres équipes ont réussi à enchaîner deux victoires d’affilée: Getafe (2-1 à Krasnodar), le PSV Eindhoven (4-1 à Rosenborg) et Ludogorets (3-0 à Ferencvaros).

“Un bon point”

D’autres noms ronflants n’ont pas fait honneur à leur réputation, à commencer par Manchester United. Privés de Paul Pogba, les Red Devils n’ont ramené qu’un petit point d’Alkmaar après un triste 0-0. Englué dans le ventre mou de la Premier League (10e), Manchester United a encore ramé contre Alkmaar hier. Entre les blessés (Pogba, Martial) et les joueurs ménagés (Rashford, Lingard, McTominay et Maguire), l’équipe remaniée des Red Devils a très vite subi face à une jeune formation néerlandaise. Après un premier but refusé à Boadu pour hors-jeu (12e), l’international marocain Idrissi a cadré la première frappe du match, détournée par De Gea (15e). Il a fallu attendre un autre quart d’heure pour voir les Red Devils se créer leur première occasion par Greenwood, mais sa reprise sur un centre de James a été contrée (30e).

Malgré les entrées de Rashford puis de Lingard, c’est encore AZ qui a inquiété De Gea par Wijndal, l’une de ses jeunes pousses (72e), puis l’intenable Idrissi a frôlé le poteau (75e) et trouvé les poings du gardien de MU (77e). Sur un service de McTominay qui venait de remplacer Mata (83e), Lingard a failli trouver la lucarne sur le 5e tir, encore non cadré des visiteurs (85e). Une rencontre qu’ils ne méritaient pas de gagner et qu’ils ont terminé à dix après la sortie sur blessure de Lingard (91e).

C’est un bon point à l’extérieur contre un adversaire difficile sur un terrain compliqué. Nous avons apporté beaucoup de changements et je suis très heureux. Bien sûr, nous aurions pu gagner, mais je ne vais pas recommencer à parler des penalties que nous aurions dû avoir face à Arsenal, lundi [1-1], et hier… (Rashford a été accroché dans la surface peu après son entrée à l’heure de jeu)”, a déclaré Solskjaer.

Au classement, Man United est 2e et laisse la tête du Groupe L au Partizan Belgrade, vainqueur d’Astana (2-1), à la différence de buts marqués (4 pts chacun). Une différence de buts que la Roma (1er, 4 pts) a, en revanche, de son côté, pour préserver la première place du Groupe J devant son adversaire du soir Wolfsberg (2e, 4 pts).

Dans une des affiches de la soirée, Feyenoord a pris le dessus sur le FC Porto (2-0). Dans ce Groupe G très homogène, avec quatre équipes à une victoire et donc trois points, Porto (2e) reste devant Feyenoord (3e) et ce sont les Young Boys de Berne qui sont leaders, après leur succès contre les Glasgow Rangers à domicile (2-1).

Ludogorets, pourtant réduit à dix, a enchaîné une deuxième victoire sur la pelouse hongroise de Ferencvaros (3-0). Après le carton contre le CSKA Moscou (5-1), le club bulgare a la meilleure attaque de la compétition et est surprenant premier du Groupe H. Il dépasse l’Espanyol Barcelone, 2e après sa victoire (2-0) en Russie chez le CSKA, bon dernier.