L’été bat son plein et il y a comme une envie d’évasion, de découverte et de recherche d’activités hors du commun. Et si l’envie vous prenait pour une fois d’opter pour un changement radical en faisant une virée sur les îles. Une évasion dans le lagon du sud-est à bord du catamaran Harris Wilson, qui vient de lancer officiellement son opération le 1er octobre, ou alors un “Sunday Brunch” en famille à l’Ile-aux-Cerfs avec DJ et de l’effet mousse pour créer une ambiance festive de vacances, et ce attendant de découvrir en avant-première l’ouverture de son restaurant gastronomique La Flibuste. Ou tout simplement, laissez-vous tenter par une halte à l’Île des Deux Cocos à la découverte de son parc marin, le style architectural de sa villa et sa ferme voltaïque. En route pour une opération détente Zen. De quoi se changer les idées et se remettre d’aplomb.

Catamaran Harris Wilson 5 étoiles

De la route du rhum… à la conquête des eaux du sud-est de Maurice

Il n’y a pas que les hôtels qui proposent le concept des 5 étoiles. Croisières Australes, spécialiste des croisières en catamaran, et Islandian, créateur de voyages dans les îles de l’océan Indien, ont lancé le 1er octobre une nouvelle expérience exclusive 5 étoiles à bord du catamaran Harris Wilson pour ceux qui désirent une évasion découverte dans le lagon du Sud-Est. L’atout de ce concept est l’horaire proposé, soit de 10h30 à 18h, de manière à profiter à la fois du soleil et du coucher du soleil. Embarcation immédiate…

Source : Mauritius Attractions

Le catamaran Harris Wilson a été construit en 1994 pour participer à la fameuse course de yatch, la route du rhum, et ce dans l’optique de promouvoir l’image de la marque de vêtements sportifs Harris Wilson. Croisières Australes a racheté le bateau en 1998 et l’a converti en un Day Charter catamaran et Marc Pinta, de La Rochelle, France, s’est occupé de la structure alors que le “deck” et l’installation des cabines ont été réalisés par le GRNW Boat Yard.

Le rendez-vous est donné à la pointe des Régates, à Mahébourg, où un bateau attend jusqu’à 24 passagers au maximum pour les conduire à bord du catamaran Harris Wilson. Germain Yon, directeur du Pôle Loisirs de Rogers Aviation, donne le ton en expliquant que le concept se veut unique et que le service proposé soit à la hauteur des hôtels 5 étoiles. « On a voulu se démarquer en proposant une croisière hype et chic à bord du catamaran Harris Wilson dans les régions du Sud-Est et surtout des prestations et un confort assuré pour les personnes qui sont à la recherche d’une expérience haut de gamme incluant des découvertes riches et insolites », explique-t-il. Gina Ramphal-Douinot, Head Of Sales Islandian/Croisières australes, ajoute pour sa part que l’Islandian est une agence de voyages qui offre des prestations sur Maurice, Rodrigues, les Seychelles, les Maldives et La Réunion et que l’expérience catamaran est venue se greffer à ses offres autres que la réservation des vols et des hôtels en vue d’offrir une autre expérience de découverte sous un angle différent de notre île. « C’est une expérience catamaran à la fois exclusive et authentique qui va au-delà du vol et du choix de l’hôtel de la clientèle. Notre force est de promouvoir les îles et de faire le touriste étranger se sentir comme un îlois », dit-elle.

L’attrait de ce type de catamaran permet à un amoureux de la mer et à un Instagramer habile d’immortaliser des vues à couper le souffle. Car en sus d’une balade à louer le farniente, une des premières étapes ciblées est que le voyageur quitte le point d’ancrage, et ce, au départ de la Pointe des Régates, à Mahébourg, aux alentours de 10h30 pour revenir au coucher du soleil, soit vers 18h. De plus, l’expérience Harris Wilson est l’un des circuits qui met en exergue toute la beauté majestueuse de la partie du Sud-Est de Maurice permettant au voyageur de voguer entre la baie de Mahébourg, de partir à la découverte de Trou-Moutou pour y faire du “snorkelling” et de la baignade, de connaître l’historique entourant l’Île au Phare, de faire une visite à la cascade de la Grande-Rivière-Sud-Est, de voir l’île de la Passe et les plages iconiques de l’Ile-aux-Cerfs pour une baignade avec des bouées ou une promenade en paddle, et enfin un coucher du soleil unique avec en panorama la Montagne du Lion.

L’avantage du catamaran Harris Wilson est qu’il est à la fois convivial et esthétique. Une connexion Wi-fi de même que la facilité de rechargement de batteries de téléphone portable sont mises à la portée du client. Germain Yon ajoute que les mets proposés sont un barbecue mauricien incluant les faratas, le curry et des salades, entre autres, de même que des rhums arrangés faits maison et en option du champagne et des langoustes pour les clients au palais plus fin. « On a privilégié l’expérience mauricienne pour le repas afin de garder ce cachet authentique de notre cuisine locale », a-t-elle indiqué.

L’Île au Phare classée  monument historique

Revenons à la balade que propose le catamaran Harris Wilson, à bord duquel Ritycha Jérôme, Customer Service Agent, sert de guide. D’une voix douce, elle les renseigne sur les différents coins que renferme cette partie du Sud-Est en leur expliquant, à titre d’exemple, que Trou Moutou, qui se situe dans les eaux de Mahébourg, est un site de plongée et de “snorkelling” qui permet aussi aux bons nageurs, qui parviennent à plonger jusqu’à 6 à 8m de profondeur, de voir des statues hindoues enfouies sous l’eau, de se faufiler près des petits poissons et de découvrir toute cette richesse que renferment notre flore et ses coraux. L’autre escale incontournable, l’Île au Phare, aussi connue comme l’Île aux

L’île-au-Phare est visible grâce à cet ancien phare qui surplombe la côte de Mahébourg

Fouquets, classée comme monument historique et qui est visible grâce à cet ancien phare qui surplombe la côte de Mahébourg. Ritycha rappelle que le phare a été un témoin privilégié de l’histoire de la colonisation de Maurice. « Je donne une dizaine de minutes à mes clients pour qu’ils me disent qui a remporté la célèbre bataille sur mer de Grand-Port, qui est la seule victoire navale napoléonienne française. Cette bataille prestigieuse est inscrite sur l’Arc de Triomphe, à Paris », indique-t-elle.

Autre chose intéressante sur l’Île au Phare, c’est qu’il est possible de voir de grosses écumes de vagues venir en rafales et se poser sur les gros rochers. Les escaliers menant vers le phare sont hélas dans un état de délabrement ce qui empêche d’avoir une vue prenante sur ce magnifique paysage. Pour ce qui est de l’Île de la Passe, elle a été le théâtre d’opérations armées longues et très engagées opposant des frégates françaises et britanniques entre le 20 et 25 août 1810. En ce qui concerne la cascade de Grande-Rivière-Sud-Est, notre guide dit que cela reste un spectacle surprenant. « Seul hic, c’est que c’est un coin assez dangereux pour le grand plongeon car il faut se jeter à 20m de profondeur », dit-elle. Gina Ramphal-Douinot soutient de son côté que le lancement du catamaran Harris Wilson fait déjà des émules. « L’avantage est que le touriste aussi bien que le Mauricien parvient à garder des instants mémorables de sa sortie du matin au coucher du soleil et, comme la marée est basse à l’heure où on met les voiles sur l’Île aux Cerfs, cela leur permet de profiter grandement d’un grand moment d’évasion », souligne-t-elle.

Le “Sunday Brunch” à l’Île aux Cerfs cartonne

L’Île aux Cerfs propose aussi de bons plans, tels un Sunday Brunch le dimanche en famille pour célébrer le retour de cette période estivale. Reaz Kurrimboccus, directeur de la restauration à l’Île aux Cerfs, parle de la revalorisation de ce coin détente. « L’Île aux Cerfs n’est pas seulement une île à découvrir mais aussi un endroit qui privilégie la détente. L’île est dotée d’un coin golf pour les amateurs qui souhaitent s’y initier et, récemment, il y a eu la mise en place de “bubble lodge”, abri de nuit avec lit, douche, salle de bains pour profiter d’un moment exclusif à la belle étoile », indique-t-il. Il relate que, l’autre concept qui fait actuellement mouche, c’est le Sunday Brunch Sands Grill le dimanche. Le brunch du dimanche est destiné à la famille, aux amis et fait la part belle à un buffet barbecue au bord de la plage. « Le Sand Grill offre un menu des plus variés avec un choix d’entrées de plats froids et chauds, de la salade, du poulet, de la viande, de l’agneau, la daurade, le tout accompagné d’un assortiment de pâtisseries. Il y a aussi des pizzas sur feu de bois à la demande », dit-il.

Buffet barbecue et détente pour une journée dominicale hors du commun

L’autre attrait de l’Île aux Cerfs est qu’elle offre un lieu privilégié de détentes aux petits. Les enfants trouvent leur compte en endossant l’habit de Tarzan et Jane. Afin de rendre leur balade plus agréable et pimenter leur jeu d’enfant, les promoteurs ont construit des cabanes dans lesquelles les enfants peuvent jouer à leur guise tout en laissant vagabonder leur imagination. Le départ en bateau est prévu à Pointe Maurice, où il accoste toutes les 20 minutes. L’heure pour quitter l’île est aux alentours de 16h30. Le prix est de Rs 800 hors boissons (incluant cocktails de bienvenue, sunbed, déjeuner et transfert bateau). De plus, ceux qui viennent en voiture ont droit à un parking sécurisé. Reaz Kurrimboccus relate qu’ils ne sont jamais à court d’idées et qu’à chaque fin de mois, il y a des événements phares, dont la fameuse beachparty avec l’effet mousse et DJ prévue début novembre. L’Île aux Cerfs sera dotée d’un autre coin paradisiaque connu comme la Flibuste, avec un restaurant, un bar et un service de plage. Notre interlocuteur souligne que la Flibuste offrira une cuisine gastronomique avec un service haut de gamme. Pour y accéder, il faut réserver. « Il y aura deux jetés, l’une qui mènera directement à la Flibuste et l’autre à l’Île aux Cerfs », dit-il.

L’Île des Deux Cocos prisée pour ses excursions

L’Île des Deux Cocos, située en plein cœur du Blue-Bay Marine National Park, renferme une magnifique demeure architecturale du Maroc portant l’empreinte historique du gouverneur anglais, sir Hesketh Bell, qui a fait construire une villa pourvue de trois chambres, salle de bains et salon. Cette villa, devenue lieu mythique, peut être réservée pour la nuit.  Comme l’indique Jeganaden Soobia, Island Manager  à l’Île des Deux Cocos, « cette île renferme plein de possibilités de loisir, dont le beach-volley, le badminton, le football, le camp boots, le boulodrome et des jeux d’échecs grandeur nature ». Baignade, promenade en bateau à fond de verre, plongée avec masque et tuba ou se prélasser sous les grands kiosques nouvellement aménagés… Autant d’activités pour rendre l’île attirante. « C’est une île prisée pour ses excursions. On vient de lancer le jeu “message in a bottle”, qui consiste à trouver les bouteilles réparties à travers l’île avec le prix à remporter à l’intérieur. On a aussi mis en place un “Wish Tree” pour accueillir les vœux des clients et une piste de danse. On peut réserver pour les mariages et autres événements », explique l’Island Manager.

Source : www.booking.com

La visite de l’île comprend un cocktail d’arrivée, une visite d’une heure en bateau à fond de verre dans le parc marin, un buffet barbecue proposant des plats mauriciens avec des spécialités de notre terroir local, dont la salade de papaye, le poisson salé et d’autres plats comme le couscous. Le prix est de Rs 2 750 par personne et, ceux qui veulent visiter les trois îles avoisinantes, soit l’Île au Phare, l’Île aux Aigrettes et l’Île de la Passe auront à payer un supplément de Rs 1 000. Sur l’île, il y a aussi une ferme photovoltaïque comme pour respecter l’aspect “green environment”. « Ils peuvent concocter leur propre mojito et ont droit à 18 variétés de saveurs de rhums arrangés locaux qui comprennent, entre autres, la vanille, la cannelle, l’orange, le letchi et la citronnelle », explique Jeganaden Soobia.