La magistrate Niroshinee Ramsoondur a condamné hier à deux ans de prison quatre des trente-quatre prisonniers qui s’étaient évadés le 27 juin 2010 de la prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest (GRNO). Ils avaient été trouvés coupables de conspiracy et d’évasion avec violence. Ils sont Kamlessing Beerbul, Louis Westley Jérôme Java, Berty Victorine et Jean Laval Christophe Lamoureux. Leur procès avait débuté au début de cette année.
Kamlessing Beerbul (29 ans) et Louis Westley Jérôme Java (29 ans) répondent conjointement devant la Cour intermédiaire d’une accusation d’entente délictueuse. Ils sont poursuivis sous l’article 109 (1) du code pénal. En outre, une accusation d’évasion est retenue contre eux.
Ils étaient accusés d’avoir le 27 juin 2010 ourdi un complot pour s’évader de la prison de GRNO. Berty Victorine et Jean Laval Lamoureux étaient, eux, aussi poursuivis pour agression sur un officier en service sous les articles 158 et 159 du code pénal, en plus de la charge d’évasion. Les deux prévenus ont plaidé non coupables de la charge d’agression et coupables pour celle d’évasion.
Les faits remontent au 27 juin 2010. Jean Laval Lamoureux venait d’être transféré à la prison de GRNO après avoir passé quatre mois en détention préventive à la prison centrale. Dans sa déposition, il a déclaré qu’il se trouvait ce jour-là au Block C de la prison de GRNO et vers 17 h, heure à laquelle les prisonniers doivent regagner leur cellule, il a aperçu un surveillant suivi d’un chien en train de courir. Il a alors réalisé que des détenus tentaient de s’évader. Il s’est lui aussi joint à ce groupe. Il a fui en direction de Bel-Ombre où il a passé la nuit dans une maison abandonnée. Après deux jours, la police l’a appréhendé ainsi que les autres prisonniers en cavale. 34 prisonniers s’étaient évadés de la prison ce jour-là. Quarante-trois témoins ont été assignés dans ce procès.
Quant à Kamlessing Beerbul, il avait été condamné le 10 mai 2011 à 14 ans de prison par la Cour d’assises. Il a plaidé coupable devant la juge Saheeda Peeroo d’avoir tué son beau-père Bholanath Foolchand le 14 mai 2007 à Rivière-du-Rempart. Ce jour-là, Kamlessing Beerbul a été surpris par son beau-père alors qu’il s’apprêtait à faire main basse sur des bijoux que ce dernier avait réservés pour un mariage. Alors qu’il essayait d’enfoncer la porte de la chambre où se trouvaient les bijoux avec un pied de biche, il s’est retrouvé face à son beau-père. Il l’a alors asséné plusieurs coups à la tête jusqu’à ce qu’il s’évanouisse. Il s’est alors emparé des bijoux et a pris la fuite. Il a vendu les bijoux à un bijoutier de Terre-Rouge. C’est un bijoutier qui avait mis les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT) sur la piste de Kamlessing.