Faire entendre la voix des citoyens dans les prises de décision concernant l’environnement. Tel est le but des consultations citoyennes organisées à travers le monde ce samedi 6 juin. L’initiative émane du secrétariat de la Convention cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques (CCNUCC), entre autres. À Maurice, l’événement se tiendra au collège Imperial, à Curepipe, sous la coordination de la Plateforme citoyenne.
« La négociation sur le changement climatique c’est aussi une question de démocratie mondiale. » C’est sous ce thème que se tiendra le débat planétaire sur l’énergie et le climat ce samedi. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’article 6 de la Convention cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques : il encourage la sensibilisation du public et permet la participation de tous à l’élaboration des politiques dans le cadre du changement climatique. L’objectif est de réunir 100 citoyens/citoyennes dans 100 pays pour donner leur avis sur l’énergie et les changements climatiques.
Le débat citoyen planétaire permettra aux participants d’exprimer leur avis sur 30 questions. Les résultats seront par la suite mis en ligne. Un résumé sera aussi préparé à l’intention des décideurs politiques en vue de la prochaine conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris en novembre. À Maurice, c’est la Plateforme citoyenne qui se charge de la coordination de cet événement. Fabiani Balisson, le porte-parole, indique que les débats se tiendront au collège Impérial, à Curepipe, de 8h30 à 16h. Selon l’objectif même du projet, il s’agira de réunir « des citoyens représentatifs de la diversité démographique de leur pays ».
Les intéressés doivent donc prendre contact avec la Plateforme citoyenne par e-mail à l’adresse plateformecitoyen@gmail.com. La date limite a été fixée au 2 juin, ce qui permettra aux organisateurs de dresser une liste représentative de la diversité démographique de Maurice, telle que recommandée par les Nations Unies.