Une place disponible dans le tableau final était déjà dure à prendre. Mais après avoir surmonté avec autorité les trois tours qualificatifs, le Mauricien Amaury de Beer a échoué d’entrée au tournoi Evert American ITF (grade 4 sur dur) à Boca Raton, en Floride. Il a été sorti par le grand favori, Boris Koslov, ancien n°1 de États-Unis en U 12, classé actuellement 692e junior mondial.
Ses trois précédents matchs livrés tour à tour contre l’Américain Jordan Nickerson, le Canadien Jackson Koke et le Russe Andrey Landgraf en phase de qualification, ont privé Amaury de Beer de toutes ses ressources au moment fatidique, indique son père, Philippe.
Face à l’Américain Nickerson, Amaury de Beer, très offensif dans son jeu, s’imposa 6-4, 6-1. Et après trois heures de récupération, il fait face au Canadien et l’emporte 6-0, 6-1. Toutefois, après ce 2e tour disputé lundi dernier au lieu de dimanche en raison du mauvais temps, elles n’étaient plus que sept sur vingt nations initialement en lice à en découdre pour décrocher une place dans le tableau principal.
Le Mauricien était 5e des huit têtes de série de la phase qualificative parmi les 16 joueurs. Face au Russe, il revient de l’arrière après la perte du deuxième set pour s’offrir sa place dans le tableau final 6-4, 5-7, 6-4 après 2h40 de jeu. Il était clair que « ce sera dur pour lui sur le plan physique car le match précédent a pris beaucoup de son énergie. Il sera opposé à un adversaire frais et reposé. Le match sera difficile mais de toute façon, ce sera pour lui encore une bonne expérience », prévoyait son coach Mary Pierce.
Et cela s’est avéré exact face au grand favori qu’il affrontait au 1er tour du simple hommes. Boris Koslov, habitué des tournois ITF, plia le match 6-2, 6-2 bien que celui-ci fut disputé. Mais le tournoi a quand même rapporté quelque chose de positif au Mauricien, estime son coach. « Il a fait un bon tournoi. Je suis fière de lui. Amaury a fait beaucoup de progrès. Il s’est bien battu. Malheureusement, il était un peu fatigué de son premier match du jour et sa mobilité n’était pas la même et il faisait donc plus de fautes directes. Ces trois premiers matchs furent excellents. Il y a de bonnes leçons à tirer pour travailler ces prochaines semaines ».
Amaury de Beer devrait poursuivre ses entraînements en Floride avant de rentrer à Maurice mi-décembre et être prêt pour les championnats d’Afrique australe juniors prévus début janvier 2015 au Botswana. Notons qu’il avait fait le trajet en quatre heures de voiture le vendredi 31 octobre du nord-est de la Floride avec sa soeur Emmanuelle et leur coach Mary Pierce et leur assistant coach et sparring-partner Jonathan Rosnovanu pour arriver au début de la semaine dernière dans le sud-est de la Floride.