Une centaine de travailleurs indiens de la compagnie Swadish Civil Infrastructure Ltd se sont massés cet après-midi, mercredi 29 janvier, devant les locaux du ministère du Travail, à la Victoria House, pour dénoncer notamment le retard dans le paiement de leur salaire, leur boni de fin d’année et le non paiement de leurs allowances.

Ces 150 travailleurs étrangers exercent actuellement sur le chantier de construction d’un hôpital de cancer, soit à l’emplacement de l’ex-clinique MedPoint, à Solférino.

« Des conditions de travail déplorables », devait déplorer le syndicaliste, Reeaz Chutoo, en faisant mention des heures de travail des travailleurs étrangers, jugées excessives.

« Ils sont aussi menacés et humiliés. Ce n’est pas possible qu’ils soient traités ainsi. Le ministère du Travail doit veiller que tous obtiennent leurs dus ». 

Une visite des lieux avec les représentants du ministère du Travail est prévue demain, jeudi 30 janvier, à Solférino.