La construction des maisons à l’intention des familles relogées dans l’ancienne usine de thé de Dubreuil avance à grands pas. Près de 20 maisons ont été déjà construites et sont en voie d’être complétées. Le terrain, situé à l’entrée du village de Dubreuil et non loin de l’usine, est un véritable chantier depuis quelques mois déjà. Sur le site, on est d’avis que « les travaux ne seront pas terminés avant février-avril prochain.  » Il reste encore beaucoup à faire en matière d’infrastructure. Les maisons que nous avons pu visiter présentent deux pièces et un coin salle de bains/toilettes. Petites, elles auront à accommoder des familles composées en moyenne de 4-5 membres. Ces maisons en dur devaient être sous-tôle, comme initialement prévues. Cependant, avec une dalle en béton, elles pourront être évolutives. Ce qui convient davantage aux familles avec quatre enfants ou plus. Du côté des familles, relogées dans le bâtiment désaffecté, l’avancement des travaux de construction est un signe encourageant. Cela fait tout juste un an depuis qu’elles vivent quasiment en communauté dans l’usine. Elles ont entretemps accueilli trois naissances.