L’intervention du député MMM Rajesh Bhagwan a mis le feu aux poudres hier après-midi à l’examen en comité du budget. Commentant « l’état des archives nationales », le Whip de l’opposition a déclaré que « c’est l’histoire du pays qui est en danger ». Il a ainsi demandé au ministre des Arts et de la Culture « What is being done to protect the documents ? »
Mookhesswur Choonee a répondu que « since 1983, so many governments came and went… » Rajesh Bhagwan devait interrompre l’ancien ministre MSM en lançant : « Shame, shame on you… ala li pe vinn plis travayis ki travayis… shame ». Des propos étouffés par la clameur de l’opposition et de la majorité.
Le Deputy Speaker a immédiatement rappelé à l’ordre les parlementaires. Prithvirajsing Roopun a aussi été très pointilleux quant au temps alloué aux questions. Il a d’autre part demandé au député et secrétaire général du MMM de faire preuve de concision.
L’examen en comité du budget s’est ensuite poursuivi plus cordialement avec le ministère du Travail. Shakeel Mohamed a annoncé que le General Manager de l’EPZ a été prié de quitter son poste, sans pour autant donner des détails sur les « irrégularités » qui auraient mené à cette décision. « This is for greater good », a-t-il déclaré.
Faisant référence à plusieurs récents accidents de travail, Steve Obeegadoo a voulu connaître les motifs justifiant « a decrease in the number of sensitized persons for 2012 ». Shakeel Mohamed a répondu au député MMM que « the target can decreased, this does not mean that the number of workers affected the campaign is decreased. The aim is to sensitize those who have not yet been sensitized ».