Photo d'illustration

Rodrigues enregistre un taux de réussite en baisse de 57,94% aux examens de School Certificate de novembre de l’année dernière.

Telles sont les premières indications obtenues des recteurs des sept collèges de l’île. Les résultats, rendus publics par le Mauritius Examination Syndicate (MES), indiquent que sur les 775 candidats ayant pris part aux examens, 449 ont réussi.

Le Rodrigues College a obtenu 95,95% de réussites et maintient ainsi sa suprématie dans le classement des meilleurs taux de réussites. Puis viennent, dans l’ordre, le collège Le Chou (82,31%) et le Maréchal College (59,02%). L’on note une baisse générale dans le taux de réussites.

S’adressant aux recteurs, le chef commissaire, Serge Clair, devait faire ressortir que Rodrigues est appelée à former les jeunes « pour prendre la responsabilité du pays ». Selon lui, « l’éducation ne compte pas uniquement l’aspect académique, mais également la formation des jeunes ». Il a aussi évoqué la tenue prochaine d’une série de formations spécifiques pour des enseignants du secondaire. La formation des enseignants a d’ailleurs déjà démarré pour des enseignants du préprimaire et du primaire avec une consultante.
« Nous allons revoir toute la question de la formation des enseignants.

Il est important de voir quelle est la qualité des résultats qu’on obtient. Je demande aux enseignants et aux recteurs de réfléchir sur la qualité de l’éducation qu’on donne à nos jeunes. Il y a un gros travail à faire. Nous prévoyons de faire une grande rencontre avec tous les recteurs, les enseignants et les parents pour prendre des mesures nécessaires », avance Serge Clair. Et de soutenir que la commission de l’Education a recruté trois Social Workers et un psychologue afin de répondre aux besoins des étudiants et des établissements.

De leur côté, les recteurs ont déploré la « démotivation » des élèves. Ils ont exprimé leurs difficultés à travailler avec des parents « qui démissionnent devant leurs responsabilités ». Se disant « reconnaissants » envers la commission de l’Education pour les moyens mis à leur disposition, ils souhaitent une synergie entre les partenaires de l’éducation afin d’assurer la réussite de l’enfant rodriguais.