Les résultats des derniers examens organisés par le Medical Council le samedi 3 juin sont connus depuis ce matin. Il y en avait deux ce jour-là, l’un visant l’enregistrement des nouveaux médecins et l’autre, concernant la sélection de ceux devant entreprendre l’étape de l’internat. Des 83 candidats demandant leur enregistrement, 79 (95 %) ont réussi. En revanche, sur un total de 134 candidats (une soixantaine à leur deuxième tentative) aux Pre-Registration Entry Examinations (pour l’internat), 56 seulement (42 %) ont traversé cette épreuve avec succès.
Les résultats des Medical Registration Examinations et ceux des Pre-Registration Entry Examinations sont tombés durant la journée d’hier et le board du Médical Council s’est réuni d’urgence le soir pour en prendre connaissance. Dans un souci de transparence, ces résultats sont affichés depuis 10 h 00 ce matin sur le notice board du MC.
Les questionnaires de ces deux examens ont été préparés par le National Board of Examinations of India (NBEI), qui prend également en charge la correction des scripts. Selon nos informations, les dirigeants du MC sont déçus par la faible performance aux examens pour l’entrée au stage d’internat et « choqués » par le fort taux d’échecs parmi la soixantaine de candidats ayant pris part pour la deuxième fois à cette épreuve écrite. Moins de dix d’entre eux y ont réussi. « Après leur première expérience non concluante en novembre de l’année dernière, ils ont eu six mois pour se préparer et pour voir leurs faiblesses. Nous étions persuadés qu’ils s’étaient mieux préparés cette fois à affronter le questionnaire et c’est pour cette raison que nous sommes choqués et inquiets », indique le Dr Jagutpal, président du MC. Selon les règlements, ils doivent obligatoirement réussir cet examen pour entreprendre l’internat, même s’ils ont décroché un diplôme en médecine. « Nous voulons comprendre pourquoi est-ce qu’ils ont été recalés une deuxième fois. Est-ce que cela veut dire que leur formation de base en médecine n’est pas solide ? » dit le Dr Jagutpal. « Notre priorité sera d’analyser en profondeur le problème de ces recalés pour l’internat, en prenant en considération plusieurs aspects », poursuit le président du MC. Certaines questions qui intéressent le MC : la performance de ces candidats aux examens de HSC avant de commencer leurs études de médecine, le profil de l’université où ils ont entrepris leurs études et le contenu du programme d’études proposé. Le MC compte demander à l’examinateur indien un rapport détaillé de la performance aux deux examens.