Le groupe hôtelier Sun Resorts a terminé l’exercice financier 2012 avec des profits nets de seulement Rs 17 millions par rapport à Rs 208 millions en 2011. Des conditions de marché difficiles, en particulier en Europe, mais aussi des pertes découlant de la première année d’opération de l’établissement Long Beach à Belle-Mare et de la rénovation de l’hôtel Ambre au Morne ont affecté les résultats du groupe.
Sun Resorts a enregistré l’année dernière des revenus totaux de Rs 3,6 milliards contre Rs 3,7 milliards en 2011. Les profits opérationnels se sont élevés à Rs 371,9 millions par rapport à Rs 534,5 millions pour l’exercice précédent. Cependant, la direction du groupe fait ressortir que malgré la détérioration des conditions économiques prévalant dans ses principaux marchés en Europe (comme le témoigne la chute des arrivées touristiques en provenance d’Europe vers Maurice aussi bien que les Maldives), Sun Resorts a pu augmenter sa part de marché de 23 % avec une croissance de 26 % dans le nombre de nuitées vendues. « This is an achievement considering the increase of 6 % registered in the room inventory for the year », estiment les directeurs.
Ces derniers considèrent qu’avec la première année d’opération de l’hôtel Long Beach et la réouverture de l’hôtel Ambre dans le courant du dernier trimestre 2012 après des travaux de rénovation majeurs, le groupe a consolidé sa deuxième place parmi les plus gros opérateurs hôteliers de Maurice. Sun Resorts gère 1 261 chambres d’hôtels au plan local, nombre qui passe à 1 361 en comptabilisant l’établissement des Maldives.
Si l’on exclut les ventes de biens immobiliers sous le Long Beach Invest Hotel Scheme, les revenus totaux du groupe se monteraient à Rs 3,6 milliards, ce qui représenterait une progression de 12 % par rapport à 2011. Toujours en déduisant les profits réalisés sur cette vente immobilière, les profits opérationnels de Rs 372 millions constitueraient une réduction de seulement 5 % comparativement à la performance de l’année précédente. La direction de Sun Resorts pense que les établissements Long Beach et Ambre vont prendre « a couple of years before impacting positively the bottom line » mais dit sa satisfaction que les deux hôtels sont en train d’améliorer leurs performances en termes d’image, d’intérêt de la clientèle et de réservations. L’hôtel Ambre (297 chambres) a rouvert ses portes le 1er octobre 2012 après huit mois de travaux et il est estimé qu’il ajoutera de la valeur à la palette d’hotels du groupe dans les années à venir.
Parlant des perspectives pour le court terme, les directeurs de Sun Resorts sont d’opinion que la situation économique dans les principaux marchés du groupe ne va pas s’améliorer dans les prochains mois, et les arrivées touristiques en janvier (-6 %) le confirment. La direction du groupe se réjouit, toutefois, de l’introduction de vols directs sur Shanghai et du projet de liaison aérienne à partir de Beijing dans quelques mois ainsi que des vols envisagés sur d’autres marchés émergents. Mais, souligne-t-elle, la prudence est de mise. « We do not expect results for the next quarter to be materially different from the corresponding quarter of the prior year », ajoute-t-elle.